Sport : le plongeur brésilien ouvertement gay Ian Matos est décédé.

Le sportif est décédé mercredi dernier suite à une infection pulmonaire.

Le plongeur brésilien Ian Matos est décédé à l’âge de 32 ans d’une infection pulmonaire mercredi 22 décembre 2021 rapporte le média anglais The Sun.

Ian Matos a participé au tremplin synchronisé masculin aux Jeux olympiques de 2016 à Rio. Il était hospitalisé depuis deux mois d’une infection de la gorge qui s’est propagée à son estomac et ses poumons.

Le Comité olympique brésilien a réagi suite à la disparition du sportif :

Nous sommes profondément attristés d’avoir appris la nouvelle du décès prématuré du plongeur olympique Ian Matos, âgé de seulement 32 ans (…) Team Brazil reconnaît sa contribution à l’évolution de la discipline. Nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses amis.

Ian Matos a fait son coming-out en 2014, deux ans avant de concourir pour les Jeux Olympiques dans son pays. Son inspiration lui est venu d’un autre sportif, Tom Daley.

Dès mon plus jeune âge, je savais que j’étais gay, mais c’est ici que j’ai pu vivre ma sexualité.

En 2016, il n’y avait que 56 athlètes ouvertement LGBTi+ aux JO de Rio, un record tout de même pour l’époque. Pour les JO de Tokyo, le site OutSports avait recensé 186 athlètes ouvertement LGBTi+.

Ian Matos était très aimé au Brésil. Il avait ouvert une cagnotte en ligne pour que sa famille puisse le rejoindre à l’hôpital. En quelques jours, il en avait reçu le double.

Ian Matos a pu être le sportif qu’il désirait être. Contrairement à une recommandation d’un de ses proches, il voulait vivre librement sa sexualité, sans devoir la cacher. Il est, lui aussi, un exemple pour les sportifs et le restera à jamais.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2022 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte