inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Homophobie : Suède et Iran même combat ?


21 février 2019 - lemarquis


L’horreur de la nuit sans fin…

Arrivé en Suède à la suite de sa soeur trans, ce jeune gay de 19 ans risque l’expulsion. Pire, s’il retourne en Iran, en tant que gay chrétien, il risque juste la peine de mort. Les autorités suédoises restent pour l’instant inflexibles.
Medhi Shokr Khoda espère qu’il obtiendra enfin l’asile en Suède lors de ce dernier recours possible. La décision aura lieu dans un peu plus d’une semaine à l’heure où j’écris ces lignes.

Je ne peux pas vivre libre en Iran, leur seule action sera de me tuer.

Medhi a suvi sa soeur transgenre, une fois qu’elle a obtenu son titre de séjour, en espérant le même traitement. C’était en 2017. Leurs parents ne connaissent rien de leur orientation sexuelle. En d’autres mots, sans doute, qu’un crime”d’honneur” (pour moi, d’horreur) en est induit en cas de retour.
Depuis ce tout jeune homme a rencontré l’amour. Depuis un an, il vit avec Carlo Papisarda, 23 ans, jeune italien installé lui aussi en Suède.
En décembre dernier, l’office national des migrations a rejeté sa demande au motif qu’il n’avait pas suffisamment “expliqué les différentes étapes de son coming-out” et qu’il n’avait pas su démontrer qu’il était chrétien.
Mehdi a fait appel à la fin du mois de janvier 2019 et s’est rendu avec son compagnon au tribunal. Carlo a témoigné et attesté de leur relation. “Ils veulent des preuves“, a-t-il expliqué auprès de Gay Star News. Et il poursuit en ces termes : “Nous habitons ensemble, nous nous aimons, nous nous connaissons depuis longtemps. Ce ne sont pas des preuves suffisantes ?

Dans cette insoutenable attente, Mehdi et son compagnon font ce qu’ils peuvent afin de solliciter l’opinion publique. Et pour financer leur défense devant les tribunaux, ils ont lancé une campagne de “crowfunding

Sur cette parge, Carlo, désespéré s’exprime ainsi :

Malheureusement, le bureau suédois des migrations a décidé de ne pas lui accorder l’asile car ils ne croient pas qu’il est homosexuel, malgré le fait que nous vivions ensemble en tant qu’hommes ouvertement homosexuels et en dépit de preuves comme d’une lettre de soutien de l’organisation LGBT locale…
Apparemment, il n’était “pas capable de décrire les étapes typiques que l’on passe quand on réalise qu’ils sont homosexuels”, mais comme le diront les personnes LGBT, de telles étapes n’existent pas! Le processus est assez différent pour chaque individu. Nous pensons également que leur procédure viole cet arrêt de la Cour de justice européenne.

Si nous perdons cette dernière chance, il pourrait être renvoyé en Iran, où sa vie est en danger !” écrit Carlo.

Retourner en Iran pourrait avoir des conséquences tragiques, explique Mehdi : “Les officiers iraniens sauront forcément et ils poseront des questions. S’ils découvrent que je suis chrétien, ou gay, ou que j’ai essayé de demander l’asile, ils m’exécuteront.” nous écrit Medhi de son côté.

Inverti ne peut que soutenir son frère humain et amoureux. Dans l’espoir d’un dénouement heureux.

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Karl Lagarfeld n’est plus.

La maison Chanel, dont Karl Lagerfeld était le directeur artistique depuis 36 ans a annoncé la mort de la star...

Fermer