Une photographie Google Earth identifierait un premier camp anti-homo en Tchétchénie.

Les réactions sont de plus en plus  nombreuses face à la purge qu’exerce en ce moment la République Tchétchène et les médias du monde entier commence à recueillir plusieurs informations sur ce qu’il se passe en Tchétchénie.

Plusieurs sites internationaux auraient repéré le camp où une centaine d’homosexuels auraient été enfermés. Après l’Allemagne, la Russie, la Chine, la Corée du Nord en autre, la Tchétchénie continue l’atrocité et la barbarie en ouvrant ce camp pour les personnes soupçonnées d’homosexualité.

Sur cette photographie, nous pouvons apercevoir des personnes arrêtées pour homosexualités supposées en Tchétchénie.

Des réactions à travers le monde.

Le Secrétaire général du Conseil de l’Europe, Thorbjorn Jagland, a également demandé aux autorités russes d’enquêter sur les révélations de Novaya Gazeta et de Human Rights Watch. Le ministère des Affaires étrangères britannique et allemand ont quant à eux exigé que la sécurité des personnes LGBT soit garanties en Tchétchénie.

En Allemagne également, plusieurs points de rassemblement ont lieu pour dénoncer l’exploitation de nouveaux camps.

L’organisation mondiale All Out a également mis en place une pétition dans le but d’alerter les autorités Russes mais également l’ensemble des gouvernements.

Ici, une annonce :
0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
Gay Pride : toutes les dates des marches des fiertés 2017 en France, Belgique et en Suisse !

Retrouvez toutes les dates ainsi que les parcours des marches des fiertés - Gay Pride 2017 en France, Belgique et...

Fermer