Le chroniqueur quitte l’émission qui lui a permis d’arrêter de jouer à l’animateur hétérosexuel, au gendre idéal de 35 ans.

C’est dans les colonnes du quotidien Le Parisien que Matthieu Delormeau annonce la fin de sa participation dans l’émission Touche pas à mon poste animé par Cyril Hanouna sur la chaîne C8 (Groupe Canal +). C8 avait également annoncé la fin de son émission TPMP People.

Matthieu Delormeau était arrivé dans l’équipe de TPMP en 2015 après avoir été viré de la chaîne NRJ12. Arrivé en tant que mec sportif hétérosexuel, il va assumer sa sexualité à l’antenne :

Aujourd’hui, ce célibataire, homosexuel qui fait du sport et qui pousse parfois des coups de gueule me ressemble beaucoup.

Le chroniqueur revient également sur certains passages de l’émission qui ont fait couler beaucoup d’encre : les nouilles dans le slip, les caméras cachées :

« TPMP », c’est trois heures de show en direct. Si tu n’en sors pas lessivé, c’est que tu as fait une mauvaise émission. Tu te prends des tartes à la crème ou des nouilles dans le slip. J’ai fait ça pendant cinq ans, car cela m’a amusé. Parfois, je n’avais pas envie de faire la fête, mais je ne me suis jamais senti humilié.

Pour rappel, le CSA a été condamné en 2019 à dédommager la chaîne C8 suite à la sanction infligée par le CSA. L’affaire Delormeau faisait référence à la caméra cachée dont le chroniqueur avait été victime. Il avait été témoin d’une fausse agression entre Cyril Hanouna et un inconnu.

Le chroniqueur a aussi profité de l’antenne et de la visibilité qu’il avait durant l’émission TPMP pour appeler à la tolérance. Matthieu Delormeau a souvent pris la parole à plusieurs reprises afin d’évoquer les agressions dont il avait été victime et faire de la prévention sur l’intolérance et le mépris que peuvent subir les personnes homosexuelles.

Sources : Le Parisien / Profession-spectacleCrédit image : C8

 

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
Déconfinement : vous pouvez bosser, baiser mais pas danser !

Toujours aucune perspective de sortie de la crise sanitaire pour les boites de nuit, clubs et autres discothèques. Ils sont...

Fermer