inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Transidentité : l’OMS a-t-elle fait un réel premier pas ?


02 juin 2019 - David Chevalier


Pour l’Organisation Mondiale de la Santé, la transidentité n’est plus un trouble de l’identité de genre.

Une première victoire a eu lieu lundi 27 mai au siège de l’Organisation Mondiale de la Santé. Dans la onzième version du CIM (Classification Internationale des Maladies), qui entrera en vigueur en 2022, la transidentité a été retirée du chapitre sur les troubles mentaux et comportementaux. Un premier pas vers la reconnaissance de l’identité transgenre.

Graeme Reid, directeur des droits des LGBT à Human Rights Watch a déclaré suite à cette décision :

La suppression par l’OMS du ‘trouble de l’identité de genre’ de son manuel de diagnostic aura un effet libérateur sur les personnes transgenres du monde entier. Les gouvernements devraient réformer rapidement les systèmes médicaux nationaux et les lois qui exigent ce diagnostic désormais obsolète.

Une fausse déclassification ?

La nouvelle définition a aussi changé de partie. La transidentité devient une incongruence de genre située dans la partie « santé sexuelle». Or ce nouvel intitulé ne plaît pas, le chapitre non plus.

Dans les lignes du magazine les Inrock, Clémence Zamora-Cruz, co-présidente de Transgender Europe et porte-parole d’Inter LGBT dénonce un changement de définition tout aussi stigmatisant.

Avec ce mot, on donne l’impression qu’il y a toujours un problème avec la transidentité. Mais le vrai problème c’est la transphobie (…) regarder la transidentité simplement sous le prisme sexuel exclut les questions d’accès aux soins des personnes trans. Être trans ce n’est pas juste une question de sexualité, mais une question d’identité.

Un combat important et toujours d’actualité hélas, que ce soit aux USA mais également en France.

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Homophobie : des extrémistes chrétiens à la sortie de la Magical Pride à Disney.

Disney vous a vendu très cher un peu de rêve gay, et à la sortie, les extrémistes chrétiens étaient là...

Fermer