Tunisie : six jeunes ont été jetés en prison pour avoir eu des relations sexuelles sodomites.

Les six jeunes hommes ont été condamnés à trois ans de prison pour avoir eu des relations homosexuelles selon l’association LGBTI Shams.

Grande_Mosquée_de_Kairouan,_vue_d'ensemble

Les six hommes ont été condamnés par le tribunal de Kairouan le 6 décembre pour avoir eu des pratiques sodomites. Les juges ont requis 3 ans de prison puis une interdiction de revenir dans la ville pour une durée de cinq ans après leur peine.

Un des jeunes a eu droit à six mois supplémentaire pour avoir eu des vidéos indécentes sur son ordinateur.

Ville Sainte.

Kairouan est l’une des villes saintes de l’Islam et elle attire plusieurs milliers de pèlerins à travers le monde. Les habitants y pratiquent une version extrémiste et conservatrice de l’Islam.

Pourtant, Shams, l’association locale en faveur des droits LGBTI n’en démord pas puisqu’elle continue de protester contre ce jugement qu’elle trouve inadmissible.

Nous invitions la société civile à se mobiliser pour la libération de ces six prisonniers et nous condamnons l’utilisation de l’article 230 du codé pénal qui a pour but de restreindre les libertés individuelles.

L’article 230 du code pénal tunisien réprime de trois ans d’emprisonnement tout acte sodomite entre adultes consentants.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte