Le dictateur Erdogan continue dans sa folie homophobe, et cette fois-ci, les femmes en sont victimes !

Il y a 10 ans, la Turquie avait fait un pas en avant vers le respect des droits de l’Homme et surtout de la femme. Le pays vient de faire marche arrière en se retirant d’une convention.

La convention d’Istanbul avait été signée il y a dix ans dans le cadre d’un effort international visant à prévenir, poursuivre et éliminer la violence domestique contre les femmes. Les autorités turques ont décidé de se retirer de cette convention.  Pour elles, cette convention ne protégeait pas assez les valeurs de la famille traditionnelle et normaliserait l’homosexualité.

En réponse, samedi 20 mars, des milliers de personnes sont descendues dans la rue pour dénoncer ce nouveau tour de vis sur les droits de Femmes. À la main, des pancartes avec des visages de femmes tuées sous les coups de leur mari.

Dans un communiqué, la secrétaire générale du Conseil de l’Europe, Marija Pejčinović Burić, a qualifié cette décision de « dévastatrice ».

La Turquie s’enfonce de plus en plus dans une crise due à la folie de son dictateur Erdogan. La valeur de la monnaie, la livre turque continue de baisser suite au limogeage surprise du gouverneur de la banque centrale turque. Les relations avec l’Union Européenne sont toujours tendues et ne reposent que sur les camps de réfugiés, l’arme absolue d’Erdogan.

Crédit image : Wikimédia

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
Gaymer : Online Festival 3 du 29 mars au 4 avril !

Que faire après 19 heure et même avant ? Jouer bien sûr ! Alors que les Comic-Con et Japan Expo...

Fermer