L’homophobie d’un blanc officiant sur TF1 fait bizarrement moins de bruit dans les médias, pourtant Jean-Pierre Pernaut continue d’être non seulement homophobe mais également sexiste.

Tout le monde a les regards tournés vers Cyril Hanouna, seul responsable de l’homophobie en France. Pourtant, quelqu’un plus âgé que lui, plus blanc aussi, sévit toujours sur TF1 sans aucune crainte ni réaction des associations LGBT.

Nouvelle preuve de son homophobie et de son sexisme durant son journal de 13h. Vendredi 26 mai 2017, 7 minutes après avoir parlé du soleil et de la fête des mères, Jean-Pierre Pernaut parle de la photo des épouses des chefs d’État réunis pour le sommet de l’OTAN à Bruxelles.

Le présentateur raconte alors qu’il y avait la “magnifique Brigitte Macron” vivant ses premiers pas en tant que 1ère Dame de France. Et Brigitte était donc invitée, d’après Jean-Pierre Pernaut, avec les autres ÉPOUSES.

Problème : il n’y avait pas que des femmes.

Il y avait également Gauthier Destenay que vous pouvez voir de manière très visible dans le reportage car c’est le seul homme. Mais non, Jean-Pierre Pernaut n’en a que faire, une réunion d’épouses de chefs d’État à laquelle Brigitte participait.

Peut être que Jean-Pierre Pernaut souffre de myopie pour ne pas avoir vu cet homme ou peut être est-il atteint tout simplement d’homophobie. Si c’est le cas, il faut prendre un petit cachet homophobiol de l’association AIDES.

En visualisant le reportage, Jean-Pierre Pernaut essaie de faire croire que les chefs d’État sont tous des hommes. Même si Angela Merkel est la responsable politique la plus couillue, elle est une femme et est une Chancelière. Elle a aussi un mari Joachim Sauer qui lui aussi aurait pu assister à ce petit rendez-vous qui n’était pas réservé aux ÉPOUSES mais aux conjoint(e)s.

Les époux de Theresa May et Kolinda Grabar-Kitarovic, présidente croate, ne se sont pas montrés non plus préférant aller directement à la table, sans passer par la case photo.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
La guerre du pouvoir et des parts de marché sur fond d’homophobie.

Les hyènes se régalent à voir le trublion avoir un genoux au sol tout en attendant le passage à mort...

Fermer