TPMP : les dirigeants de C8 entendus par le CSA.

Suite à l’émission Radio Baba, les dirigeants de C8 ont été entendus par le CSA.

 

Emmanuel Glaser, avocat du groupe Canal +, propriétaire de la chaîne C8, a assuré que Canal + n’accepterait pas d’être taxé d’homophobie. Il a aussi fait valoir devant le CSA que le canular n’était en rien une blague homophobe. Il a également rappelé l’engagement de Canal+ pour la défense des droits des homosexuels, notamment à travers le financement de films sur ce thème.

Le rapporteur public missionné par le CSA a préconisé la suspension pendant une semaine à la rentrée 2017  de l’émission de Cyril Hanouna, “Touche pas à mon poste” ou de “toute autre émission analogue”.

Le directeur de Canal+ Gérald-Brice Viret aurait pris la parole pour expliquer que le groupe Canal avait beaucoup souffert des conséquences de ce canular, alors qu’il n’y avait pas la moindre intention de blesser, et s’est excusé.

L’animateur de TPMP, Cyril Hanouna, n’était pas présent à cette audition qui aurait duré moins d’une heure selon plusieurs sources.

Dans ce canular diffusé sur C8 le 18 mai, Cyril Hanouna s’était fait passer pour un bisexuel dans une petite annonce, et répondait de façon caricaturale et en direct aux femmes et aux hommes qui le contactaient. Une séquence qui a suscité des milliers de plaintes de téléspectateurs auprès du CSA. L’animateur s’est depuis excusé et a réfuté les accusations d’homophobie. L’animateur avait également rappelé qu’il avait été publiquement favorable au mariage pour tous lors des débats à ce sujet.

Début juin, le CSA a privé de publicité pour trois semaines l’émission TPMP. Le CSA devrait annoncer sa réponse le 26 juillet par rapport à la séquence polémique de Radio baba.

 

Ici, une annonce :

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
Les personnes porteuses du VIH pourront enfin recevoir des soins funéraires.

Une discrimination datant de 1986 a enfin été levée.   La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a signé, aujourd'hui...

Fermer