inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !


[USA] “Pride” censuré pour mieux être vendu !

Catégories : Médias

La censure des mots “Lesbians & Gays” au niveau d’une banderole sur une jaquette de DVD pour mieux le vendre aux USA, Sony et CBS l’ont fait !

Pride, le film gay du moment, récompensé au Festival de Cannes par la Queer Palm et nommé aux Golden Globes revient sur le devant de la scène pour une histoire beaucoup moins glorieuse. En effet, Sony et CBS ont décidé de passer la jaquette du DVD sous photoshop pour la rendre moins “gay”.

Oui oui, vous avez bien lu. Rendre la jaquette de Pride, film avec un nom assez évocateur, en un film plus édulcoré pour un plus grand public.

Cherchez l’erreur :

Pride film still
Image de la jaquette au Royaume-Uni.
Image de la jaquette du DVD aux USA.
Image de la jaquette du DVD aux USA.

Et la différence continue également dans la description du film où les mots gays et lesbiens ont également été effacés.

Nous n’avons plus un film décrivant la vie de militant gays et lesbiens à Londres mais juste des militants à Londres. Pour l’instant, selon Pinknews, CBS chercherait une explication à cette censure. Le réalisateur Matt Cain est quant à lui plus pragmatique comme il le déclare à The Independent :

Il faut se dire que les personnes qui ont fait ce choix au sein de l’équipe marketing savent ce qu’elles font (…)  Si elles pensent que modifier l’emballage permettra de toucher un public plus large, ça va. Ce n’est pas comme si le contenu du film était différent.

Censuré pour ne pas être marginalisé ?!

Et il n’est pas le seul à ne pas être surpris par l’attitude de CBS. Ben Roberts, directeur du fond d’investissement BFI (British Film Institute) pense exactement la même chose :

Je ne suis pas surpris que les distributeurs américains ont pris la décision de vendre plus de copies en édulcorant le contenu gay. Je ne le défends pas, c’est un mauvais choix et désuet de sens, mais je ne suis pas surpris. C’est une réalité commerciale malheureusement. Au Royaume-Uni et aux États-Unis, les distributeurs font attention à ce que le film ne soit pas catalogué comme film gay et rangé dans le coin qui leur est réservé. Les films gays sont très souvent marginalisés en dehors des grands films comme le secret de Brokeback Moutain.

Un choix discutable diront certains. En effet, c’est un peu choisir entre la peste et le choléras. Soit vous êtes classés dans le rayon gay des distributeurs et vous ne touchez pas le grand public. Soit vous retirez une partie de l’âme du DVD pour être commercialement plus vendable. Mais comme disent les enfants de l’Oncle Sam : l’argent est le nerf de la guerre.


L'épisode 6 est en ligne ! Notre invité est Guy Bordin, auteur du livre l'Amant Fantasmatique. À écouter sur L'anonyme Podcast.

Ce sujet vous a plu ? Retrouvez d'autres articles dans les catégories suivantes : Médias

.

Par publié le 05 janvier 2015

Rédacteur sur le site actu.inverti.fr & Podcasteur de L'anonyme Podcast.

Donnez votre avis !

Read previous post:
Bisou gay : Justin Taylor & Brian Kinney de #QAF

Un des couples les plus célèbres de la série Queer as Folk (USA). Il est beau, grand, belle gueule, la...

Close