inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Un cancer pour guérir du Sida ?


05 mars 2019 - David Chevalier


Deux essais ont montré que les cancers du sang avaient réussi à éliminer le VIH mais il ne faut pas oublier la transplantation très utile pour pouvoir survivre à l’opération.

Ces deux avancées sont exceptionnelles dans la lutte contre le VIH. Mais attention, ce n’est en rien une solution miracle que la médecine peut généraliser aux 37 millions de personnes affectées par le virus du VIH.

En résumé, les deux patients, celui de Berlin et celui de Londres, ont subi des transplantations de moelle osseuse pour traiter des cancers du sang, en recevant des cellules souches de donneurs porteurs d’une mutation du gène du CCR5, qui n’est présente que chez 1% de la population mondiale. Celle-ci empêche le VIH de s’installer.

Étude des deux cas :

Le « patient de Londres » a été diagnostiqué comme atteint du VIH en 2003. Il a suivi une thérapie antirétrovirale depuis 2012. Plus tard la même année, il a été diagnostiqué comme atteint d’une forme avancée de la maladie de Hodgkin, un cancer du système lymphatique. Il a alors été transplanté en 2016, et a subi une chimiothérapie.

Le « patient de Berlin », soigné pour une leucémie, avait lui subi deux transplantations ainsi qu’une irradiation sur l’ensemble du corps (plus agressive que la chimiothérapie du « patient de Londres »).

Le VIH toujours présent, toujours tueur et de plus en plus résistant.

Près de 37 millions de personnes vivent avec le VIH dans le monde, mais 59% d’entre elles bénéficient d’un traitement pour rendre le virus indétectable, ce qui permet aux malades de ne plus être contagieux.

Près d’un million de personnes meurent chaque année d’affections liées au VIH. Une nouvelle forme de VIH résistante aux médicaments représente par ailleurs une préoccupation grandissante.

L’été dernier, à l’occasion de la conférence mondiale sur la lutte contre le sida, l’Agence nationale de recherche contre le sida et les hépatites virales (ANRS) et l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) ont fait savoir que le traitement préventif anti-VIH (PrEP) a eu en un an, en région parisienne, une efficacité totale. Ce traitement, qui consiste à prendre régulièrement le médicament Truvada, a été testé sur plus de 1 400 volontaires franciliens.

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Mais où est donc l’acteur gay de Marvel ?

Les super-héros cartonnent en ce moment. Du coup Marvel compte bien rivaliser avec DC Comics. Ainsi, la franchise recherche actuellement...

Fermer