inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !


Un hommage à Elsa, un souvenir pour ses frères, ses neveux et touTEs celles et ceux qui souffrent…

Catégories : Actualités LGBT · Société

Ici, une petite réclame...

Le petit vase vide.

Ce petit vase, c’est pour moi, un petit morceau de mon coeur, un tout petit bout essentiel de ce que signifie aimer, famille, respect et partage.
Si ce petit vase est sans fleur et sans eau, ce n’est pas sans raison.
J’aime en cette saison offrir à Sandra des fleurs des champs, comme à ma maman d’ailleurs. Comme je le répète souvent, un plat de bonne mine ou l’intention compte plus qu’un boniment.
Donc, il y a peu, je suis parti à ramasser, cueillir ou couper les plus belles fleurs des champs. Bien droites, belles, pétales fièrs que pouvoir se montrer les plus belles.
C’est vrai, elles étaient fières d’être les plus belles ! Elles n’avaient aucun défaut, aucune défaillance, encore moins d’autre propos que celui de dire par leur existence même ou leur suffisance : ”je suis belle”.
C’est vrai, elles étaient fières d’être les plus belles ! Elles n’avaient aucun défaut, aucune défaillance, encore moins d’autre propos que celui de dire par leur existence même ou leur suffisance : ”je suis belle ”.
Au milieu d’elles, de façon surprenante, était née une fleur différente.
Mon Dieu qu’elle n’était pas normale, pas belle cette petite fleur différente.
D’ailleurs, aucune belle fleur n’avait poussé autour d’elle ;
juste quelques mauvaises herbes.
Elle m’intrigue avec sa tige toute tarabiscotée, ses pétales inégaux. Pire, elle ne sentait rien.
Pourtant, cette petite fleur malingre était la seule à me parler.
Les belles fleurs, elles, se contentaient de me montrer leur beauté, leur majesté. Elle, cette erreur de la nature, elle me montrait la beauté autrement, me parlait vraiment.
Bien sûr, j’ai été intrigué.
Pas intéressé pour la.cueillir, puisque je souhaitais les plus belles fleurs, mais intrigué parce qu’elle savait me parler. Je l’ai regardé. Je l’ai écouté. Elle semblait heureuse que j’ai su lui offrir un instant de contemplation.
Elle ne me tint pas un long discours.
Elle se contentait de me dire ”Prends soin de mes soeurs, de mes frères ”.
Je n’ai pas compris.
Au terme de trois jours, les si belles fleurs et fièrEs étaient fanées.
Je suis donc retourné dans ce fabuleux pré pour cueillir, couper et sacrifier de nouvelles si belles fleurs puisque le vase de Sandra était vide.
Certaines étaient fanées, abîmées, la pluie, l’orage étaient passés par là.
Pourtant, la petite fleur cabossée, aux pétales inégaux, à la tige biscornue et à la senteur incongrue était toujours là, vivace, tenace et toujours aussi causante,
Cette fois-ci, elle me l’a crié.
”Mais pourquoi ne comprends tu pas que nous devons plutôt que d’assouvir un plaisir éphémère, profiter pleinement juste en admirant.
Prends tu au moins soin de mon frère ?”
J’avoue qu’à nouveau, je n’ai rien compris.
Trois jours après à nouveau mes belles fleurs des champs étaient fanées. Et comme j’aime faire plaisir à Sandra, je suis retourné dans ce pré aux miracles des jolies fleurs des prés.
J’ai donc abusé. Beaucoup avaient disparus.. Je devais donc en cueillir un maximum et trouver un nouveau ”spot”.
Par curiosité, toujours intrigué, je suis retourné sur les traces de cette petite fleur qui savait parler. Cette partie du pré avait été labourée. Exit la petite fleur frêle et mal foutue.
J’étais triste.
Un vieux coquelicot qui semait ses pétales tel son sang sur la route du destin m’interpella.
Il me dit qu’il ne fallait pas m’en faire, que je m’inquiète, qu’elle était heureuse.
Mais, qu’elle me confiait une mission.
Celle d’aimer et d’être attentif à ce frère qu’elle aime tant.

Pour Elsa.

Ici, une petite réclame :

Ce sujet vous a plu ? Retrouvez d'autres articles dans les catégories suivantes : Actualités LGBT · Société

.

Par publié le 16 juillet 2020

Donnez votre avis !

Read previous post:
Plus de campagne publicitaire pour les thérapies de conversion sur Facebook.

Les deux réseaux sociaux Facebook et Instagram, propriétés de Facebook, mettent fin aux publicités pour les thérapies de conversion. Facebook...

Close