inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Un marquis à la dérive sur le net : Trans – versalité…


10 septembre 2018 - lemarquis


Certaines associations peuvent être surprenantes encore que. Et la notion du préfixe “trans” peut en arranger certains, en déstabiliser d’autres. De mon côté, j’aime beaucoup la transversalité des points de vue aussi.

Trans & climat.

Nous le savons la transphobie tue.
Pire encore, la trans-identité est déjà en soi un si long cheminement d’acceptation, que rester insensible à leur désarroi lorsque ces personnes entendent ces “petits mots” ou ces “petites phrases” qui l’air de rien font juste mal. Car rien n’est jamais anodin. Même si cela est juste inconscient.

Quel est donc le rapport avec le climat ?
Ces “petits mots”, ces “petites phrases” qui à force de nous être servis à longueur d’année et ce depuis des décennies. semblent être “La Vérité”. Servies par ceux là même qui nous réconfortent et nous font acheter leurs produits et leurs services polluant, destructeurs et” intoxicateurs” mais qui délivrent leur “vérité” au nom de leur seuls intérêts et l’argent roi.
Seulement voilà.
Comme dans un sursaut, la Marche pour le climat nous démontre que le peuple ne se laisse plus prendre aux chants de ces fétides naïades.
“On” nous rabat les oreilles avec la trans-ition énergétique, la trans-ition écologique, la trans-formation, j’en passe et des meilleures.
Les lobbies, les politiques successives de droite comme de gauche et aujourd’hui trans-partisane, nous démontrent bien que rien n’est réellement fait pour agir réellement contre ceux qui gagnent de l’argent à détruire notre planète et à nous tuer à petit feu.
Ce n’est pas en rejetant la société, le capitalisme (néo ou non) et le monde tel qu’il est que nous vivrons mieux. Jeter le bébé avec l’eau du bain a toujours été à terme la pire des options et à toujours mené à des désastres pires que les problèmes qui devaient, grâce à ces actes, être résolus. En même temps, ne pas réagir, laisser faire, c’est nous rendre complices de nos propres assassins. Syndrome de Stockholm ?

Agir pour le climat, être écologiste, c’est bel et bien l’affaire du “peuple”, non dans son ensemble, c’est trop facile. C’est l’affaire de chacun. C’est même notre devoir individuel.
Des gestes simples au quotidien, des comportements parfois tellement simples que nous les avons oubliés que nous pouvons agir. Qui sait même si ainsi nous ne pouvons pas les partager, devenir aussi des exemples pour notre entourage. C’est sans doute ainsi par notre comportement individuel que nous pouvons arriver à contraindre ou tout du moins à faire fléchir le comportement de ces assassins. Ce n’est hélas pas en défilant que nous les ferons changer. Eux, depuis leur tour d’ivoire, n’entendent pas la rue.
Les politiques ne nous entendent pas non plus ?
Ce n’est pas grave, c’est en nous mobilisant par des actions pacifistes, en nous montrant de plus en plus nombreux, qu’eux même, qui sait, viendront se joindre à nous.
La Marche pour le climat a su démontrer qu’elle savait réunir au de là de toute frontière psychologique ou partisane. Elle était trans-générationnelles, trans-classes sociales, trans- partisane, trans- régionale, trans- communautaire.  Elle était la France. Elle était l’Europe. Elle était le monde.
Mon souhait le plus cher est que ce sursaut ne soit pas le dernier avant le râle final.
Aussi rendez- vous le 6 octobre prochain pour la Marche mensuelle

Trans… conclusion.

Afin de ne pas vous laisser ainsi sur une note uniquement ronchonnante, je me permets de vous inviter au plus vite à aller vous détendre autour d’un verre et de voir l’Exposition de Jérôme Sussiau au Yono. Pour poursuivre votre soirée, rien ne vous empêche de déguster ce bijou de spectacle théatrâl qu’est Fragments de Femmes le vendredi ou le samedi soir à la Contrescarpe à 21h30.
Il y aura sans doute d’autres petites perles à venir comme le grand retour de  Laurent Spielvogel  au L’Archipel Théâtre & Musique.  du 3 au 6 octobre ainsi que quelques dates en novembre… Il se fait trop rare. Alors, réservez dès aujourd’hui.

Bonne semaine à tous,

Votre dévoué.

Crédit photographique : Libre de droit.

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Homophobie : 3 à 10 mois de prison ferme pour les agresseurs.

Une condamnation suite à une agression homophobe à Tours en septembre dernier. Dans la soirée du 5 septembre, un jeune...

Fermer