inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Un suppositoire pour guérir de l’homosexualité ?


24 avril 2019 - David Chevalier


Une universitaire koweïtienne aurait trouvé le « médicament » pour guérir / prévenir de l’homosexualité.

Cette information montre à quel point les homophobes sont prêts à tout pour toujours nous prendre pour des malades. Voici la solution qu’aurait trouvé une génie au Koweït. Elle a expliqué sur Scope TV comment son suppositoire fonctionnait, ceci grâce au pouvoir de la religion :

J’ai découvert des suppositoires thérapeutiques qui limitent les pulsions sexuelles des garçons du troisième sexe.

Pour elle, le troisième sexe, ce sont des garçons qui se « comportent » comme des filles : soit en se maquillant, soit en ayant la même gestuelle, soit en aimant ou/et ayant des pratiques sexuelles avec un autre homme.

Comment ça marche ?

Tout part d’un viol. Oui, un homosexuel est le fruit d’un viol ou d’une agression sexuelle d’après ses propos. Une fois que l’homme a éjaculé dans l’anus de sa victime, elle se transformerait en pédéraste, comme pour les vampires donc mais par l’anus. Cette transformation serait due à un ver. Ce ver se nourrirait de sperme. Plus il avale de sperme et plus il grandit. Plus il grandit plus il donne des envies homosexuelles. Plus il donne des envies et plus il reçoit de sperme.

Mariam Al-Sohel ne dit pas si nous pouvons également attraper ce ver dans la gorge. Car les pratiques de homosexuels utilisent également très souvent la bouche.

Pour les lesbiennes, aucune inquiétude, Mariam Al-Sohel  a également un autre suppositoire pour vous, elle a pensé à tout le monde mais elle n’explique pas comment les femmes ont attrapé ce ver ni comment il pourrait se nourrir.

La nourriture aide également pour guérir.

Toujours selon cette scientifique, une nourriture plutôt « amer » permettrait de renforcer la virilité de l’homme en développant les muscles. L’ensemble suppositoire et nourriture « amer » permettrait de faire sortir le poison de l’homme.

Depuis 2017, les personnes homosexuelles sont traquées et arrêtées au Koweït. Plusieurs salons de massages ont dû fermer leurs portes car ils étaient considérés comme des repères à homosexuels. L’homosexualité est punie de 6 ans de prison ferme. Les actes homophobes sont eux, plus qu’encouragés.

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Mon édito n’était donc pas assez clair ?

Hier, après un temps de silence volontaire, je publiais "Un marquis à la dérive sur le net". Un édito qui...

Fermer