inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Une Église Catholique inclusive : Seuls les Britanniques pouvaient y penser…


13 mars 2019 - lemarquis


LGBT+ Catholics Westminster

Fondé avec la bénédiction de Mgr Nichols, nommé cardinal en 2014 par le pape François, et intitulé « LGBT Catholics Westminster ». Ce groupe inclusif prône la normalisation de l’homosexualité au sein de l’Église : En « débarrassant l’Église et la société de l’homophobie systémique et institutionnelle » et en prônant,« un ministère pastoral totalement inclusif avec et pour les catholiques LGBT, leurs parents et leurs familles. Ce [qui] conduit inévitablement à comprendre l’enseignement de l’Église sur la sexualité et l’identité de genre comme un domaine en pleine évolution de l’enseignement magistériel et non une fois pour toutes fixé dans les documents antérieurs de la Congrégation du Vatican pour la Doctrine de la foi ».

Une délégation reçue au Vatican.

C’était le mercredi des Cendres. Le groupe a participé à la messe des Cendres célébrée par le pape et avait des « sièges privilégiés » pour assister à l’audience pontificale.

Leur « pèlerinage » a duré du 4 au 10 mars. On apprend notamment que « le groupe a célébré la messe dans la chambre où est décédé saint Ignace de Loyola, fondateur des jésuites, et aussi dans l’église titulaire du cardinal Vincent Nichols – Le Très Saint Rédempteur et St Alphonse », et que « la prière du matin en souvenir des victimes d’homophobie et de transphobie a été célébrée dans l’église Saint-Barthélemy-sur-le-Tibre, qui commémore les martyrs de notre époque et qui est dirigée par la communauté de San Egidio ».

La veille de leur départ de Londres, le cardinal Nichols leur avait écrit notamment : « Que saint Pierre et saint Paul, ainsi que tous les apôtres, continuent à vous guider sur votre chemin et puissiez-vous vous ne jamais manquer d’être inspirés par leur témoignage en tant que fidèles serviteurs de notre Seigneur Jésus-Christ ».

« LGBT+ Catholics Westminster » participe à la gay pride de Londres, milite ouvertement pour une modification de la doctrine de l’Eglise sur les déviations sexuelles et pour un clergé LGBT. La page de leur site qui retrace leur histoire commence par une prière de Bernárd J. Lynch, prêtre marié  à un homme.

Les détracteurs et homophobes font preuve de…

Sur Média.Presse.info, un soit-disant média indépendant… Mais ouvertement “intégriste”, une de ses rédactrices s’exprime ainsi :

“En rencontrant si ouvertement ce groupe qui se dit « catholique » tout en mettant en avant un activisme profondément “homosexualiste” et hétérodoxe, le pape François a prouvé une nouvelle fois qu’il n’a cure de la doctrine immuable de l’Église catholique. Il a prouvé que son objectif, et celui de ceux qui l’ont élu, est de poursuivre l’ouverture au monde préconisée par le concile Vatican II : ainsi après avoir révolutionné, sous couvert de secourir l’homme moderne et fragile, l’enseignement traditionnel, la liturgie, les sacrements, le code de droit canonique, c’est au tour de la doctrine morale et de la loi naturelle divine, au nom de la miséricorde bergoglienne et de l’impératif de l’accueil, d’être renversées… pour complaire aux invertis, le nouvel homme contemporain !
La révolution anthropologique orchestrée par les sectes occultes et les lobbies Lgbt et transhumanistes a trouvé avec cette praxis de la rencontre et du dialogue si chère au pape argentin son “idiot utile” pour infester l’univers catholique et gagner la bataille …”

Les Catholiques LGBT n’ont pas fini de ramer avec de telles “purges” haineuses. Pourtant je croyais que le message du Christ était “aime ton prochain comme moi-même”.

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Brésil : Les artistes en résistance.

Les cinq premiers jours de son arrivée au pouvoir, la communauté LGBT a été retirée du Ministère des droits de...

Fermer