Samedi 11 juin, le pire a été évité de justesse. Aux États-Unis d’Amérique du Nord, un rassemblement LGBTi+ avait lieu dans la petite ville de Coeur d’Alene dans l’État de l’Idaho. Un informateur prévient la Police qu’une attaque va avoir lieu. Il indique qu’une trentaine d’hommes armés sont entassés à l’arrière d’une camionnette.

Les forces de l’ordre arrivent rapidement sur les lieux et procèdent aux arrestations. Les hommes, membres du groupe Patriot Front, étaient équipés de grenades fumigènes, de protège-tibias et de boucliers. Selon les médias locaux, le groupe s’apprêtait à attaquer le parc mais aussi plusieurs lieux de la ville.

Les 31 individus provenaient d’au moins 11 États, incluant Washington, l’Oregon, le Texas, l’Utah, le Colorado, le Dakota du Sud, l’Illinois, le Wyoming, la Virginie et l’Arkansas. La devise de ce groupe n’est autre que : la victoire ou la mort.

Les 31 accusés devraient être présentés à un juge dès ce lundi.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2022 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte