USA : La sexualité est toujours une préférence pour la candidate à la Cour Suprême !

Un mot qui passe de plus en plus mal car il laisse imaginer que nous avons fait un choix.

Nous avons fait le choix d’épouser notre sexualité mais nous ne l’avons pas choisi. Plusieurs militantes et militants ont fait entendre leur voix suite aux propos de la candidate républicaine à la Cour Suprême des USA. Amy Coney Barrett a choisi le mot qui fâche lors de son audition devant le Sénat. Elle a parlé de « préférence sexuelle » pour évoquer les personnes LGBTi+.

Je ne ferais jamais de discrimination sur la base de la préférence sexuelle.

La sénatrice démocrate de Hawaï, Mazie Hirono, a repris la candidate à la Cour suprême étasunienne en déclarant :

Le terme ‘préférence sexuelle’ est daté et offensant ! Il est utilisé par les activistes anti-LGBTQ pour suggérer que l’orientation sexuelle est un choix. Ce n’est pas un choix. L’orientation sexuelle fait partie de l’identité d’une personne.

La candidate c’est alors excusée d’avoir pu choquer. Faux pas ou mot choisi, l’Histoire nous le dira peut-être.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte