inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Venezuela : les personnes séropositives condamnées à une mort certaine.

Le pays connaît une nouvelle crise majeure et la pénurie des médicaments fait craindre le pire.

Des milliers de personnes séropositives se retrouvent sans traitement pour contenir leur charge virale. Le VIH n’est alors plus maîtrisé engendrant un SIDA mortel. Celles et ceux qui le peuvent fuient le pays pour se réfugier en Colombie. Les autres, s’amassent à la frontière ou achètent des produits hors de prix et souvent contrefaits.

La pénurie de médicaments au Venezuela frôle les 85%. Des milliers de patients, atteints de maladies chroniques, accèdent difficilement à un traitement, selon des ONG et des organisations humanitaires critiques du gouvernement du président Nicolas Maduro, qui se refuse à admettre l’urgence humanitaire.

Sur le pont reliant le Venezuela à la Colombie passent 35 000 personnes par jour. Les vendeurs de médicaments s’agglutinent. Un cachet de Paracétamol est vendu 60 centimes de dollars, une fortune pour la population qui manque de tout.

La mafia en profite !

Le traitement peut s’avérer plus coûteux que la maladie. De faux médicaments peuvent provoquer des problèmes cardiaques, des lésions du foie, des reins, des embolies pulmonaires, voire la mort, selon l’Institut national de surveillance des médicaments et des aliments de Colombie. Ces marchants seraient des travailleurs de plusieurs mafias, profitant de ce chaos sanitaire pour se refaire une santé économique.

Source : Euronews.

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
L’homophobie dans les banlieues n’est en rien une légende.

France 2 nous dévoile un témoignage glaçant sur les rencontres très risquées via les applications de rencontres gay. Grindr et...

Fermer