VIH : le candidat vaccin de Moderna entre enfin en test phase 1.

Une lueur d’espoir, mais toujours pas de guérison pour demain.

À chaque avancée, la conscience collective pense que c’est bon, nous allons guérir du VIH / Sida. Hélas non, et ce n’est pas pour demain. Comme pour le virus SarsCov2, le vaccin protègera avant tout contre le virus, mais n’est en rien un traitement pour la guérison.

Et toujours comme pour le SarsCov2, c’est la société Moderna qui va mettre en place un essai sur un petit groupe d’humain. Les médecins appellent cette étape la phase 1. Elle permet de vérifier les effets secondaires et voir comment réagit le corps. C’est une première étape importante, mais hélas, beaucoup de candidats vaccins en tout genre ne réussissent pas cette première phase.

Pour Moderna, cette première phase commencera le vendredi 19 août. La fiche de l’essai a été publiée le 11 août dernier sur le site ClinalTrials. L’étude est également financée par l’Initiative internationale pour un vaccin contre le sida (IAVI), un organisme à but non lucratif qui soutient la recherche scientifique publique et privée pour l’établissement d’un vaccin contre cette maladie.

Les vaccins ARN : le nouvel espoir !

Comme le SarsCov2, le VIH fait partie de la famille des virus ARN. Il en existe d’autres très connus : ébola, hépatite C ou encore la rougeole. Le problème de ces virus est que la réplication n’est pas soumise à vérification. Ils colonisent les corps en se répliquant, mais avec un taux d’erreurs beaucoup plus important que les virus à ADN qui eux corrigent certaines erreurs. Du coup, avec les virus ARN, l’erreur est beaucoup plus importante et donc les variants aussi. À cela il faut aussi ajouter que ces virus, pour la plupart, sont très contagieux.

Comme nous l’évoquions dans de précédents articles, grâce à la recherche du vaccin pour éviter de développer la Covid19, les laboratoires se sont tournés vers la technologie ARN. Une technologie nouvelle, mais qui permet de lutter de manière plus efficace contre ces virus.

Espérons que cette première phase soit une réussite pour le candidat vaccin de Moderna. Néanmoins, il est important de continuer à se mobiliser contre le VIH, car ni le vaccin, ni le traitement contre le Sida n’est prévu pour demain.

Vous pouvez dans cet optique, continuer à donner pour le Sidaction. Retrouvez notre forum, nos explications sur la PrEP, ce traitement médicamenteux permettant d’éviter la contamination par le VIH. Nous pouvons également vous conseiller de télécharger sur votre téléphone l’application TUP (Trouve Un Préservatif) qui référence tous les points de vente (pharmacies et distributeurs) ainsi que les lieux de dépistage.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte