bisou gay andrew et Justin

Bon c’est plus celui du mercredi à cause d’un bug.

Souvenez-vous, il y a quelques temps, une série basée sur la vie de plusieurs femmes bourgeoises mêlant tragédie et comédie. Dans cette série, créée par Marc Cherry, un sujet de société avait été abordé : l’homosexualité et le coming-out. Nous ne pouvons pas dire que celui d’Andrew fut celui le plus joyeux de la télévision mais il n’est que le reflet de ce qui se passe chez des familles. Le coming-out, même en 2014, reste une étape importante et difficile pour les jeunes homosexuels comme pour les plus âgés.

En France, une association aide les jeunes exclus de leur foyer à cause de leur homosexualité : Le Refuge.

Baiser sombre :

Dans cette série, la symbolique de l’image est importante. Notamment ici où Marc Cherry nous montre une des facettes de l’homosexualité : vivre caché. Car pendant plusieurs années, l’homosexualité était une sexualité de la nuit ou derrière les portes. Ici, nous ne sommes pas derrière des entrepôts mais devant une maison, dans la rue. L’homosexualité de son fil n’est toujours pas acceptée, et c’est pour cela que nous sommes en dehors de la maison. Mais le fils veut faire bouger les choses en embrassant son copain dans la rue, à la vue de tous les foyers de la célèbre “Wisteria Lane”. Un rapport de force entre l’enfant et la mère qui durera plusieurs longues saisons.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
Le viol, l’orgie, se faire uriner dessus, un fantasme ?

N'avez-vous jamais fantasmé sur une relation avec une personne contre son gré ? ou alcoolisée ? voire même se faire...

Fermer