inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !


Le bisou gay du dimanche : Ritsu & Takano

Ici, une petite réclame...

Capture d’écran 2014-11-16 à 11.21.35L’homosexualité passe aussi par les dessins animés.

Dessins animés à l’eau de rose ou carrément pornographique, l’homosexualité est également traitée dans cet art. Arrivé dès 1975 en France avec Et moi, pourquoi je n’ai pas une banane ? Dans ces dessins animés, il n’y a aucun tabou : homosexualité hommes – femmes, transsexualité voire même agressions sexuelles par des hommes ou des machines, tout y est.


L'épisode 4 est en ligne ! Notre invité Clément alias Veronika Von Lear. Nous reviendrons également sur la transphobie supposée de JK Rowling, des rumeurs sur l'application Stop Covid et des actions durant le mois des fiertés. À écouter sur L'anonyme Podcast.

Et les japonnais et leurs mangas sont très bon dans ce domaine : Yaoi.

Yaoi est un genre de mangas (mais aussi d’animes et de jeux vidéo), dans lequel l’intrigue est centrée autour d’une relation homosexuelle entre personnages masculins, et comportant souvent des scènes sexuelles. Il s’agit généralement de relations idéalisées (et parfois stéréotypées) avec des personnages masculins.

Le yaoi est à distinguer

  • du shonen-ai, dans lequel la romance homosexuelle n’atteint pas le stade du sexe. Les relations sont essentiellement platoniques ou au stade du tendre baiser ;
  • du bara, genre homosexuel plus réaliste, qui est dessiné essentiellement par des hommes et à destination d’un public homosexuel masculin.

Ici, une petite réclame :

.

Par publié le 16 novembre 2014

Rédacteur sur le site actu.inverti.fr & Podcasteur de L'anonyme Podcast.

Donnez votre avis !

Read previous post:
Sarkozy veut ré-écrire le mariage pour tous !

Il l'a dit. Il a eu du mal à choisir et il l'a fait sous la pression de l'ultra-droite de...

Close