Android : des images PNG pouvaient affecter votre téléphone.

Google vient d’identifier une quarantaine de failles de sécurité sur Android.

Le géant de l’internet s’était caché d’alerter ses utilisateurs Android sur ces 42 failles de sécurité recensées. Google a édité son rapport sur la problématique de la sécurité sur Android. Le document donne notamment des indications sur les différentes vulnérabilités qui touchent les smartphones Android.

Une faille très critique.

Une faille a retenu l’attention de tous : celle affectant les images « .png ». En effet, il était possible aux personnes douées en informatique, soit des millions de personnes, d’injecter du code dans une image terminant par « .png ». Une fois l’image ouverte sur votre smartphone Android, Samsung, Sony, Huawei ou Honor par exemple, un code secret s’activait et de l’autre côté du monde, une personne pouvait prendre le contrôle de votre téléphone ou savoir ce qu’il y avait à l’intérieur.

Google a tout de même rectifié le tir et a corrigé les 42 failles de sécurité existantes dans le code source d’Android, dont onze failles jugées très critiques. Pour ce qui concerne la faille liée aux fichiers « .png », Google ne pense pas qu’elle ait été exploitée par les pirates.

Pour éviter tout risque, la firme de Mountain View a déployé sa mise à jour le 5 février dernier afin d’apporter tous les correctifs nécessaires. Cela est d’autant plus nécessaire que le bug est facilement exploitable.

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Homophobie : triple agressions à Bordeaux.

La violence et la haine continuent à se propager dans le pays. Il n'y a pas que dans les banlieues

Fermer