Après les Sexetapes, voici les violtapes !

Le live streaming donne des idées à tout le monde, pour le meilleur mais également pour le pire.

periscope

Filmer et diffuser en direct devient le fait à la mode sur le net. Après la diffusion du premier épisode de Game Of Thrones l’année dernière, des matchs de foot sur les chaînes premiums ou les insultes homophobes de Serge Aurier, Periscope ouvre de nouvelle voie : le violtape.

En effet, aux USA, une jeune fille de 18 ans a été arrêtée et risque 40 ans de prison pour avoir diffusé en direct sur Periscope le viol de sa meilleure amie qui elle n’a que 17 ans. Toutes les deux ont rencontré un homme de 29 ans dans un centre commercial. Puis le lendemain, les deux jeunes filles se retrouvent alcoolisées chez le jeune homme.

Là, l’homme en question force la plus jeune à avoir un rapport sexuel. Pendant ce temps, l’autre fille n’appelle pas la police mais pense à filmer la scène et à la diffuser sur internet pour avoir une “preuve” comme l’indique son avocat.

Un internaute va alors appeler la police pour alerter les autorités. Le procureur admet que pendant 10 secondes l’amie a essayé d’empêcher le viol mais elle a passé 9min50 à filmer la scène :

Elle ne fit que diffuser en direct sur Periscope et rire (…) Les gens doivent savoir et comprendre que le fait d’utiliser un smartphone pour filmer des évènements peut constituer un crime grave.

Source : The New York Times

Ici, une annonce :
0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte