inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Les entreprises de la tech s’associent à l’appel au don pour Notre Dame de Paris.


17 avril 2019 - David Chevalier


Apple, Orange, Bouygues, Capgemini, Disney, Ubisoft, Qwant… les géants de la tech veulent également aider à la reconstruction.

Un patrimoine historique a brûlé, Notre Dame de Paris suscite l’émoi à travers le monde. Les grandes entreprises de la tech participent également aux contributions pour financer la reconstruction de Notre-Dame de Paris. Deux modes sont évoqués pour l’instant : le don défiscalisé d’argent ou le mécénat de compétences.

Tim Cook n’a pas précisé le montant ni la forme de la contribution de la marque à la pomme, Disney a promis aujourd’hui une aide de 5 millions d’Euros pour reconstruire le bâtiment. Pour rappel, la firme américaine avait également fait une adaptation de la pièce de Victor Hugo au cinéma.

Ubisoft participera également avec un don de 500 000 €. Plusieurs joueurs s’étaient lancés à l’ascension de notre Dame de Paris dans le jeu Assassin’s Creed Unity. Plusieurs d’entre-eux ont réalisé des captures vidéos qu’ils sont partagés sur les réseaux sociaux. Le jeu est disponible gratuitement au téléchargement pendant une semaine.

Les chaînes de télévision françaises vont réaliser plusieurs émissions spéciales avec des appels aux dons. France Télévision et Qwant s’associent à l’appel lancé par la fondation du patrimoine pour récolter également des dons.

Près d’un milliard d’euros de don.

Les plus grands donateurs ne sont ni des ultra-croyants ni des soutiens à la politique de l’Église vis à vis de la société. Si ces fondations d’entreprises donnent autant, ce n’est pas pour déduire de leurs impôts (plusieurs grandes familles renoncent à la déduction fiscale) mais avant tout pour l’image de Paris qui passe par la cathédrale Notre Dame. Et ils sont également prêt à dépenser plusieurs millions d’euros pour faire perdurer leurs souvenirs et montrer la générosité des sociétés françaises, considérées comme des « pinces » par rapport aux sociétés américaines.

Un élan de générosité parcourt donc le monde réel ainsi que le monde du numérique. Une somme qui commence à jalouser plusieurs autres initiatives, à tord ou à raison.

Crédit image : Ubisoft

Donnez votre avis !

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Belle Dame, si ton coeur a brûlé…

C'est bien le cerveau de certainEs qui a cramé.. Comme l'a si justement dit Hugo Clément, c'est notre grand-mère à...

Fermer