L’un des jeux les plus addictifs de l’année est enfin sorti en France dimanche dernier, retour sur the success story de l’année.

pokemon-go

La presse nationale vous l’annonçait depuis plusieurs jours, avant même sa sortie officielle en France, Pokemon Go est le nouveau jeu du moment sur les téléphones portables. Beaucoup de média vous expliquaient comment télécharger le jeu avant sa sortie en France qui a été retardée pour respecter le deuil des familles suite à l’attentat de Nice mais aussi parce que les serveurs avaient beaucoup, beaucoup de mal.

Et dimanche, aux alentours de neuf heures, l’application est apparue sur les stores français avec quelques soucis de téléchargement. Et une surprise au goût amer pour les possesseurs de WindowsPhone,  le jeu n’étant toujours pas disponible.

Quel est le but du jeu ?

L’objectif du jeu est d’attraper le maximum de Pokémons pour être le plus grand dresseur de tous les temps. Rien de bien différent des versions consoles sauf que cette fois-ci, le jeu n’est pas uniquement virtuel. En effet, l’application se base sur les cartes géographiques de notre bon vieux monde réel.

Pour vous déplacer, pas de joystick, il vous faudra compter sur vos jambes et vos mollets.

Modalité de jeux :

Pour parvenir à vos fins, il y a des Pokéstops, des lieux où vous pouvez gagner des objets tels que des Pokéballs ou des œufs par exemples. Ces lieux sont soit des monuments ou des commerces tels que La Poste ou des notaires par exemple.

Plus vous capturez des Pokémons et plus vous gagnez en expérience. Au level 5, vous pourrez commencer à affronter d’autres Pokémons dans les arènes pour essayer de déloger leur locataire.

nintendo

C’est tout ?

En gros, pour l’instant oui. Car Niantic, la société qui produit le jeu pour Nintendo a une autre priorité : stabiliser les serveurs à travers le monde. Une fois ceci fait, celle-ci a annoncé que les Pokémons des générations suivantes devraient également apparaitre dans le jeu. Il devrait également avoir plus de relation entre les joueurs via un tchat. Des pokécenters pourraient également voir le jour.

Niantic n’est pas à son premier coup d’essai dans ce domaine puisque c’est également cette société qui a produit le jeu Ingress pour Google, jeu également basé sur le monde réel.

Jackpot :

L’application dépasserait en nombre d’utilisateurs Tinder et Twitter réunis. La capitalisation boursière de Nintendo serait également devenue plus grande que celle de Sony. Et pour cause, pour évoluer plus rapidement, les joueurs peuvent acheter plusieurs objets en mettant la main au porte-feuille avec de l’argent bien réel.

Et contrairement aux idées reçus, il n’y a pas que les jeunes qui jouent à Pokémons Go. Puisque les personnes des générations 80 et 90 qui ont grandi avec les jeux et dessins animés sont les plus gros utilisateurs. Et heureusement pour Nintendo car ce sont eux qui possèdent également une carte bleu.

Pour l’instant, Nintendo ne communique pas encore sur les recettes du jeu. Il faudra attendre quelques semaines voire quelques mois pour avoir ces résultats.

Pokémon dans les faits divers.

Plusieurs faits divers ont déjà eu lieu à cause du jeu. Cela va aux mouvements de foule dans les parcs aux divers accidents. La Police ainsi que la Gendarmerie ont déjà appelé les utilisateurs à être très vigilent durant leur chasse. Elles ont également rappelé qu’il était interdit de joueur au jeu tout en conduisant.

Plusieurs parodies sont déjà disponible sur Youtube dont la plus connue : Chardonnay Go !

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
Un personnage gay dans Star Trek dérange un acteur gay de Star Trek.

Difficile de faire avancer les mentalités surtout quand les homos ne sont pas d'accord entre-eux...   C'est le terrible débat...

Fermer