inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Test de l’app : Gayvox


28 février 2014 - David Chevalier


gayvox

Nous avons testé “the app” du premier site de rencontre gay…

Comme la plupart des applications pour téléphones, vous pouvez retrouver facilement des personnes proches de chez vous, selon vos affinités. L’application est directement en lien avec le site. Une seule inscription suffit pour accéder à l’une des deux plateformes.

Notre avis :
L’application est beaucoup trop complexe.

Pour rechercher des mecs ou des filles, il faut faire plusieurs clics. La gestion des messages est d’autant plus compliqué car l’application, tout comme le site, ne gère pas les messages instantanés si la personne n’est pas connectée. Il faut repasser par les mails internes. Nous avons l’impression de retourner dans une époque avant l’an 2 000. Il faut donc alterner entre “mails” et “tchat” qui ne se trouvent pas dans la même fenêtre. De plus, impossible de lire un mail d’un membre premium si nous ne sommes pas premium.

Coté navigation entre les photos et les personnes, le bon compromis était de descendre ou monter pour voir les photos et balayer de gauche à droite pour changer de personne. Et avec Gayvox, ce n’est pas du tout cela, pourquoi faire comme les autres quand nous pouvons faire beaucoup plus compliqué.

Coté esthétisme, le gris métal nous fait trop penser au skeuomorphisme d’un autre temps. Nous aurons bien vu le gris remplacer  le violet et mettre quelques touches de blanc.

Nous espérons pouvoir re-tester rapidement cette application avec, espérons-le, des améliorations au point de vue fluidité, simplicité et le design.

Elle est disponible gratuitement sur Android et iDevice.

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
NKM aime Paris, mais pas les PD qui réclament le droit à l’adoption…

NKM, une parisienne dans l'âme. NKM a répondu aux questionx du questionnaire de Associations des Familles HomoParentales. Et cette association...

Fermer