inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !


The Mandalorian : Disney + veut-elle freiner le « Binge Watching » pour la pérennité de sa plateforme ?

Ici, une petite réclame...

The Mandalorian est la grande réussite de Disney + et elle est le fait savoir avec une très grande communication publicitaire.

Après le fiasco de Han Solo ainsi que la non adhésion de la dernière trilogie Star Wars par ses fans, Disney se devait de relever le défis de ne pas décevoir à nouveau les fans de la première heure. Et le pari pourrait être remporté cette fois-ci avec la série dérivée de la célèbre franchise : The Mandalorian.

La série reprend les mêmes codes que la saga : décors, personnages, vaisseaux sont toujours très proches de la première trilogie, comme l’avait voulu les fans de Star Wars et ainsi que le créateur George Lucas avec la sortie de la prélogie. En plus de ceci, un personnage a séduit le grand public, le bébé Yoda âgé tout de même de 50 ans. La saison 2 est annoncée pour l’automne ce cette année.

Et pour savoir si la série a eu l’adhésion de la communauté des fans, il suffit de se rendre sur les réseaux sociaux ou sur le site communautaire Reddit. Un fan de la série, Max Degtyarev, a tout simplement réalisé un plan précis du célèbre vaisseau du Mandalorian : le Razor Crest.

Nouvelle histoire, nouveaux personnages, bébé Yoda, Disney aurait peut être compris comment séduire à nouveau les fans de la célèbre franchise, surtout qu’ils ne portent pas Disney dans leur cœur pour une grande majorité.


L'épisode 3 est en ligne ! Notre invité Johan Cavirot, Président de l'association FLAG! Il répond à toutes nos questions. Au programme également le Pardon envers les homophobes ainsi que l'augmentation des témoignages d'agression à caractère homophobe... À écouter dans L'anonyme Podcast.

Disney tente même une nouvelle approche avec sa série phare : les épisodes hebdomadaires. Que ce soit Amazon ou même Netflix, chacun essaie de freiner le visionnage des épisodes d’une saison par ses abonnés. Leur but, éviter le binge watching, c’est à dire, avaler les épisodes à la suite.

Comme l’expliquait le réalisateur Damon Lindelof ( Lost et de Watchmen) au quotidien 20 minutes, il invitait les fans de la série Leftovers à ne pas dévorer toute la saison d’un coup :

Je pratique le binge-watching, je n’ai aucune leçon à donner ! Quand on aime une série, c’est tentant de vouloir savoir tout de suite ce qui va se passer ensuite ! C’est comme avoir une grande pizza en face de soi et d’en manger jusqu’à devenir malade. Vous l’apprécierez plus en la dégustant lentement.

Il semblerait aussi que les téléspectateurs ayant cette pratique, retiendraient moins les détails de la série que ceux ayant visionnés la saison de manière hebdomadaire. C’est aussi une méthode pour fédérer plus de monde sur un temps beaucoup plus long, surtout en période de confinement. Cela permet à chacun de parler et de discuter de chaque épisode et éventuellement de prévoir la suite.

La méthode hebdomadaire permet également aux retardataires de suivre la série et rattraper leur retard. Et autre avantage non négligeable, la sortie hebdomadaire permet également d’éviter de se faire spoiler la saison 24 heure après la sortie du premier épisode.

Netflix, Amazon et Disney + rêvent de reproduire le succès d’une autre série produite par HBO et diffusée de manière hebdomadaire, une certaine Game of Throne. Certaines critiques télévisées se demandent même si la célèbre série racontant les malheurs de la famille Stark aurait eu le même succès si tous les épisodes d’une saison étaient disponibles en même temps. Le débat est lancé.

Crédit image : Disney+ , Lucas Film

Ici, encore une réclame...

.

Par publié le 15 avril 2020

Rédacteur sur le site actu.inverti.fr & Podcasteur de L'anonyme Podcast.

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Casa de Papel : un coming-out surprise!

Quand on est acteur, il faut s'attendre à des surprises, celle-ci, Darko Peric ne l'avait pas vue venir. La Casa...

Fermer