inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !


Utilisateurs d’Instagram, vous risquez d’avoir plusieurs demandes de partage !

Ici, une petite réclame...

Instagram fait un pas vers le respect de la propriété intellectuelle et du droit à l’image ce qui ajoute une contrainte supplémentaire pour les éditeurs de contenu.

Quand nous mettons un post en mode public, même si nous sommes toujours les propriétaires de ce contenu, il faut s’attendre à ce qu’il soit partagé et intégré sans notre autorisation. Et à sur ce point, Instagram change les règles.

Si vous faites tout pour que vos posts Instagram soit partagé et intégré sur des sites tiers, il va falloir s’attendre à recevoir beaucoup de demande de partage. En effet, le réseau social de partage de photos du groupe Facebook va mettre en place les autorisations de partage quand un éditeur voudra intégrer un contenu Instagram sur son site.


L'épisode 4 est en ligne ! Notre invité Clément alias Veronika Von Lear. Nous reviendrons également sur la transphobie supposée de JK Rowling, des rumeurs sur l'application Stop Covid et des actions durant le mois des fiertés. À écouter sur L'anonyme Podcast.

Si nos règles nous permettent d’accorder une sous-licence, nous n’en autorisons pas pour nos API intégrées. Les règles de notre plate-forme requièrent que les tierces parties aient les droits nécessaires de la part des détenteurs. Il convient donc notamment de s’assurer qu’elles aient une licence pour partager ce contenu si une licence est requise par la loi.

Les demandes seront à formuler par les éditeurs ce qui peut ralentir la rédaction d’un article et freiner voire stopper d’un coup les intégrations Instagram. Il aurait été appréciable d’avoir une alerte sur instagram dès que notre contenu est intégré sur un site.

Ceci fait écho à l’action en justice du photographe Elliot McGucken contre Newsweek. Le média avait embarqué l’une de ses photos dans sa publication.

Pourtant, selon Instagram, la sous-licence d’utilisation accordée par Instagram s’étend à la technologie d’intégration du contenu, ce que vient précisément aujourd’hui réfuter ce communiqué.

Ici, une petite réclame :

.

Par publié le 06 juin 2020

Rédacteur sur le site actu.inverti.fr & Podcasteur de L'anonyme Podcast.

Donnez votre avis !

Read previous post:
Naturalia sensibilise contre les violences conjugales et contre l’homophobie.

Le distributeur a mis en place des messages de sensibilisation à la fin de ses tickets de caisse. Tout le...

Close