Après avoir censurée plusieurs contenus LGBT, Youtube est elle-même censurée par les annonceurs.

750 millions de dollars de perte, c’est ce que coûte actuellement ce nouveau scandale. À l’origine, un reportage du Times montrant des annoncent publicitaires sur des vidéos appelant au racisme, l’homophobie ou au sexisme.

Avant d’être signalées ou supprimées dans le meilleur des cas, ces vidéos pouvaient se voir subventionnées par de la publicité. Et pour une marque, ça peut nuire à son image. Après ce reportage du Times donc, plusieurs enseignes  dont L’Oréal, Starbucks ou McDonald’s ont suspendu leur publicité sur la plateforme de Google.

Google a sorti une nouvelle arme secrète : son IA. Grace à ses algorithmes, la firme de Mountain View va pouvoir mieux traquer les contenus inappropriés. Interrogé par Bloomberg, Philipp Schindler, Vice-Président de Google en charge des opérations, évoque un problème « très très restreint » mais qu’il faut continuer à le rendre encore plus petit.

Google reconnaît qu’il ne peut pas être à l’abri de failles. Et que, « parfois, des publicités peuvent apparaître là où elles ne devraient pas ».

Google a tenu à réagir le plus rapidement possible. car même si cette perte ne représente que 1% de son CA, il ne fallait pas que ce boycotte s’élargisse à d’autres services. Youtube revendique plus d’un milliard d’utilisateurs et chaque jour, 600 000 heures de vidéos sont envoyées à la plateforme.

Ici, une annonce :
0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
Un poisson d’Avril homophobe à Mayotte et personne ne dit rien.

Un poisson d'avril homophobe à Mayotte ne dérange personne en France, pourtant, Mayotte est bel et bien un département français....

Fermer