inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !


Le COVID19, les autres et moi.

Ici, une petite réclame...

Que d’eau a coulé sous les ponts depuis mon dernier édito.
Le confinement et le déconfinement sont passés par là. Des décisions politiques scabreuses, des incohérences, des ”à peu près”,dles petits égoïsmes, de grandes solidarités, des dénonciations, la joie, des rires , des pleurs, des pertes qui sont irremplaçables. Durant plus de deux mois, c’est un peu tout cela que nous avons vécu. C’était un condensé, comme exacerbé de la réalité humaine et de ses sentiments qui nous a été offert durant ce confinement.


L'épisode 4 est en ligne ! Notre invité Clément alias Veronika Von Lear. Nous reviendrons également sur la transphobie supposée de JK Rowling, des rumeurs sur l'application Stop Covid et des actions durant le mois des fiertés. À écouter sur L'anonyme Podcast.

Le monde ”d’après”.

Ne rêvons pas. Il n’est pas différent du monde d’avant. Le confinement aura eu un avantage pour autant. Il aura permis de constater ou dévoiler les vraies personnalités de chacunEs.
Je ne citerai pas les railleurs, les menteurs, les aigris, les corbeaux de tout poil. Ils ou elles sont assez actifs sur les internets ou dans la vraie vie. J’ai juste envie de leur lâcher ce propos, ”vous n’êtes que des connards”.

La beauté solidaire.

Tandis que d’aucuns ou d’aucunes passaient leur temps à scruter les faits et gestes de leurs voisinEs, voire les dénoncer, ceux là même qui aujourd’hui, jettent sans vergogne gants et masques au sol. D’autres, dont beaucoup d’artistes, ont cherché à rendre plus doux ou moins anxiogène cette période compliquée.
La liste serait longue s’il fallait touTEs les citer. Car chacunE a tenté de faire de son mieux.
Entre humoristes, comédienNEs, chanteuses et chanteurs, intellectuelLEs ou juste des inconnuEs, nous avons pléiade de choix.

Mais, c’est mon édito.

Et puisque tel est le cas, je ne vais parler, pardon écrire, qu’avec mon coeur. Pour un instant, j’abandonne la raison.

Marie Paule Belle qui chaque jour nous a envoyé un baiser, une caresse, une douceur et qui continue.

Caroline Loeb – Officiel, qui nous a emmené avec Dmitry Zhitov dans une ouate, une belle aventure à renouveler, même si elle sera ”Toxique”.

Laura Calu qui a si souvent pété un câble.

Mon adorable Jean Michel Lenert.

La grrrraaaande Yvette Leglaire si bien défendue par Daniel Damartin ou Daniel Dumartin.

Mes amis journalistes tels Daniel Ielli, Jean-Baptiste MarteauJean-Baptiste MarteauJean-Baptiste Marteau, Philippe Collignon, et j’en oublie qui ont su nous divertir et nous rafraîchir ou nous relater la vérité.

De belles actrices et de beaux acteurs, tel Cecile Theodore ou Franck Le Hen Profil, Mike FÉDÉE et tant d’autres.

Sans oublier mon frère, mon Ami qui a tenu seul notre bébé pendant que je ”m’amusais” à être solidaire, mon si cher David Chevalier.

Pour conclure.

Je laisse la place à une femme que j’aime. Je lui vole ses mots.
Initialement, je voulais emprunter ces quelques vers à Aragon sortis du recueil ”Elsa”

«Tout est toujours mis à l’épreuve
Rien ne sert ni la passion
Et toujours une angoisse neuve
Nous pose une autre question »

Mais voilà.

Sabine Paturel est passée par là. J’ai durant deux mois croisé tant et tant de solitudes. Ses mots crus et si vrais m’ont une fois encore touché.
Parfois, j’ai l’impression que nous sommes toujours deux gamins révoltés.
Jeune ou plus âgé, elle a su tout résumer. Ceci n’est qu’un extrait de sa dernière publication.
Ce n’est pas gai, encore moins gay, mais tellement vrai.

«il referme doucement la porte…
Il est un peu déçu, c’était une erreur…
Un instant il y a cru… mais non…
Ses enfants ne viennent jamais… ils habitent si loin…
Il retourne devant sa TV…
Il s’ennuie…
Il regarde le tel…
Il est bien raccroché…
Une larme glisse sur sa joue… »

Et cela concerne toutes les générations.

C’est pourquoi…

Je préfère vous laisser avec cet air enivrant de ma chère Caroline Loeb – Officiel, tellement ”toxique

Ici, une petite réclame :

.

Par publié le 25 mai 2020

Donnez votre avis !

Read previous post:
La dernière ”môme”. La dernière Chanteuse de rue n’est plus. Mais qu’est ce donc ?

Oui, la dernière chanteuse de rue n'est plus. C'est réellement con. Mais j'ai envie de pleurer. Officiellement, je viens d'apprendre...

Close