inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Un marquis à la dérive sur le net : Entre homophobie et mauvaise foi…


19 août 2019 - lemarquis


Çà va “chier des bulles carrées”. Un peu assez des râleurs qui râlent pour râler. Plus que fou face à ceux ou celles qui se disent LGBT mais qui soutiennent le RN ou autres extrémistes. Plus que choqué par celles et ceux qui de façon directe ou indirecte soutiennent Poutine et sont ouvertement LGBT. Pire, pour les mêmes en plus qui crient à l’alalie parce que vous leur demandez de soutenir ouvertement et publiquement Urgence Homophobie. Vous savez l’association qui accueille des réfugiés car en Tchétchénie ou ailleurs, aimer peut vous tuer.
Monsieur le Président Macron, je crois qu’il est tant de réagir…
Et durant ce temps là en Palestine.

Marlène Schiappa, la maltraitée.

Je ne suis pas LREM et je ne marche pas pour qui que cela soit. A titre personnel, je me contente de prendre en compte les besoins et difficultés que rencontrent les LGBT. Cette égalité de droits toujours pas réelle entre les LGBT+ et les autres membres de la société française. L’opinion politique ou conviction religieuse m’importe peu. Mais parfois, que certains activistes se permettent certaines réactions me foutent hors de moi. Je sais, je ne devrais pas.
Mais pourtant leurs réactions sont parfois tellement dénuées de bon sens que j’en reste stupéfait. Là, cela dépasse l’entendement.
Suite à l’appel des 4 associations, Madame Schiappa, s’est fendue d’un tweet, a contacté certains responsables associatifs, a demandé d’organiser en urgence une réunion préparatoire avec son Directeur de Cabinet pour qu’en septembre, une réunion est lieu avec l’ensemble des ministres concernés sur l’accroissement des agressions LGBTphobes.

Ne nous enfumez pas !

Que ne lis je pas sur les RS ? Que Madame Schiappa devrait être sur le pont 24h/24, 365 jours par an. Et ! MalfaisantEs !
Combien de jours par an travaillez vous ? Il ne vous arrive jamais de souffler un peu et de prendre un peu de recul pour vous reposer ? N’avez vous pas le droit à 5 semaines de congés minimum par an ? Je n’ose imaginer si votre patron vous demandait de répondre h 24 au téléphone ou aux messages même en  vacances et de revenir de congés pour chacune des réunions. Réfléchissez avant de parler.
A moins bien sûr qu’au lieu de défendre les LGBT, vous préférez en réalité, sous ce couvert, être contre la politique du gouvernement actuel. Auquel cas, militez mais autrement. Et surtout en ne faisant pas semblant,en ne vous servant pas vicieusement des causes extra-partisanes. C’est d’ailleurs le fond de ma pensée, mon intime conviction.

La réponse de la Secrétaire d’État à l’égalité homme-femme, vous l’avez obtenue. Le gouvernement est mobilisé pour cette cause.
Fin de la polémique, fermeture du ban !
Certes, Monsieur Macron, lui reste bien silencieux et cela est bien regrettable.

Car, tout l’arsenal juridique est bien là. Les peines peuvent être assez lourdes, voir très lourdes.Ce sont les comportements des forces de l’ordre et du personnel juridique qui doit être plus adapté, plus bienveillant et inclusif.

Ce que dit la loi

Je vous invite à lire les article de loi suivant : Articles 32 et 33 de la Loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse.
Article 225-1 du code pénal français.
Article 132-77 du code pénal français.

Diffamation publique homophobe : 1 an d’emprisonnement et 45 000€ d’amende.
Injure publique homophobe : 6 mois d’emprisonnement et 22 500€ d’amende.
Menace de mort par ecrit, par image ou autre objets (homophobie) : 5 ans d’emprisonnement et 75 000€ d’amende.
Provocation à la haine ou à la violence ou aux discriminations fondées sur l’orientation sexuelle : 1 an d’emprisonnement et 45 000€ d’amende.
Torture et actes de barbarie : De 15 à 20 ans de réclusion criminelle.
Violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner : De 15 à 20 ans de réclusion criminelle.
Violence ayant entraîné une mutilation ou une infirmité permanente : De 10 à 15 ans de réclusion criminelle.
Violences ayant entraîné une incapacité de travail total pendant plus de 8 jours : 5 ans d’emprisonnement et 75 000€ d’amende.
Violences ayant entraîné une incapacité de travail total pendant moins de 8 jours : 3 ans d’emprisonnement et 45 000€ d’amende.
Viol : 15 à 20 ans de réclusion criminelle. Agressions sexuelles autres que le viol : 10 ans d’emprisonnement et 150 000€ d’amende.
Extorsion : 10 ans d’emprisonnement et 150 000€ d’amende.
Vol : 5 ans d’emprisonnement et 75 000€ d’amende.

Et dans le même temps… Un triple joli foutage de gueule. Pas d’autre mot.
Urgence homophobie a besoin de nous TouTEs… Sauf de quelques uns. Semble-t-il ?

Comme je l’ai déjà dit, Urgence homophobie ne vie que grâce à vos dons. Elle ne perçoit aucune subvention. Pour accueillir, loger chez l’habitant et soutenir les réfugiéEs.
Aussi, vendredi, j’ai fait appel à quelques personnalités du monde du journalisme et du spectacle. Manque de chance l’une de ces personnes semble avoir mal pris cet appel.  Pourtant, elle fait bien parti de la communauté LGBT. Mais voilà, j’avais oublié un tout petit détail. A Monte-Carlo, Monaco, pays chantre d’un monde très ouvert aux riches, cette personne anime des soirées organisées par RU TV… organe de presse télé (propagande) de ce fabuleux et très démocrate Vladimir Poutine.
Comme quoi, certains se foutent éperdument de l’autre. Marrant, non ?

Cri du coeur des associations de défense des droits LGBT : durant ce temps là… à Brégançon.

Emmanuel Macron reçoit à la bonne franquette Vladimir Poutine, ce si cher démocrate russe, allié et soutien du fantoche président tchétchène. Le président français aura t il le courage d’aborder la question des droits de l’Homme et plus particulièrement les droits des LGBT+ tant en Russie qu’en Tchétchénie ?
Instaurer un dialogue “est nécessaire avec ce grand voisin qu’est la Russie”, estime une source de la présidence française. Moscou, qui entretient des relations compliquées avec les pays occidentaux, est incontournable dans plusieurs dossiers chauds internationaux. Libye, Iran, Syrie et Ukraine seront notamment au menu de cette “visite de travail”. Le président français pourrait également aborder les arrestations massives de manifestants à Moscou qui réclament des “élections honnêtes”. Lors de la première rencontre entre les deux chefs d’Etat, à Versailles en 2017, Emmanuel Macron n’avait pas hésité à critiquer publiquement les arrestations d’homosexuels en Tchétchénie.
Les associations, dans leur ensemble avec plus ou moins de véhémence réclament du Président qu’il est une parole forte. Nous verrons.

Marrant, non ?

Marrant de se faire insulter sur les RS en critiquant notre petit média qui exclue certains LGBT.  Car oui, nous refusons tout porteur de message haineux. Que cela vienne d’une personne qui se revendique LGBT ou non. Quelqu’un qui soutient et vote un parti, une pensée, un pays qui prône la haine de l’autre, emprisonne ses opposants. Désolé pas de ça chez nous. Donc oui, nous combattrons les LGBT qui votent RN comme les hétéros qui soutiennent ce parti, comme celles et ceux à l’autre extrémité de l’échiquier politique qui refusent le dialogue et qui ne voient que dans une lutte armée le moyen de “s’emparer” du pouvoir. Navré, c’est le jeu ma pauvre Lucette. notre média est démocrate non partisan, mais démocrate.

 

Crédit photographique : Les internet.

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Ligue 2 : un arbitre interrompt un match suite à des chants homophobes.

Interruption durant la 4ème journée du championnat de ligue 2 en raison de chants homophobes. Vendredi 16 août 2019, durant...

Fermer