inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !


Actu du week end : des godes partout sur les campus aux USA et des prêtres irlandais trop présents sur Grindr.

Ici, une petite réclame...

Vous pensez que la France va mal ? Le monde ne tourne pas très rond ce weekend entre des armes plutôt que des godes et des fidèles de Dieu qui aiment un peu trop les teubs.

coocks-not-clocks-2

USA : des étudiants exposent plus de 5 000 sex toys sur le campus universitaire pour lutter contre le port des armes.

Cette semaine, sur le campus de l’université d’Austin au Texas, un mouvement étudiant créé en 2015 “Cocks not glocks” (des bites plutôt que des Glocks, un modèle de pistolet) vient d’installer près de 5 000 pénis en plastique.

Le but, pas faire la promotion du sexe mais plutôt de combattre l’absurdité d’une loi. Au Texas, une loi de ce mois d’Aout autorise les étudiants à porter une arme à feu au fond de leur sac, évidemment pour ce protéger de son méchant voisin.

Ana López, l’une des organisatrices du mouvement affirme “combattre l’absurde par l’absurde” :

Nous voulons des godemichés sur les sacs à dos tant qu’il pourra y avoir des armes cachées dans les sacs à dos.

Par contre, toujours sur les campus au Texas, il est strictement interdit d’y amener des sex toys masculins ou féminins. Ceci est bien sur pour protéger les étudiants de dérives déviantes.


L'épisode 4 est en ligne ! Notre invité Clément alias Veronika Von Lear. Nous reviendrons également sur la transphobie supposée de JK Rowling, des rumeurs sur l'application Stop Covid et des actions durant le mois des fiertés. À écouter sur L'anonyme Podcast.

seminaire-st-patrick-de-maynooth

Irlande : les écoles formant les prêtres jugées trop “gay”.

Situation de crise dans la formation des prêtres en Irlande. En effet, un cardinal a remis en doute l’éthique de deux écoles d’Irlande. Il préfère envoyer ses fidèles dans une école de prêtre à Rome plutôt que dans son propre pays au séminaire Saint-Patrick de Maynooth.

Selon plusieurs sources, les étudiants prêtres de deux écoles irlandaises seraient trop présents sur la célèbre application de rencontre gay : Grindr.

Certains irlandais ironisent sur cette situation pour le moins cocasse. :

Envoyer des séminaristes à Rome est peut être une façon de protéger la culture gay dans nos écoles.

Ce mal satanique n’est pas nouveau dans la formation des prêtres irlandais mais il était sagement caché. Mais l’arrivée massive de Grindr dans les murs de l’abstinence serait la goutte d’eau en trop dans le verre de vin.

Sources : Huffington Post / Irish Central.

Ici, une petite réclame :

.

Par publié le 28 août 2016

Rédacteur sur le site actu.inverti.fr & Podcasteur de L'anonyme Podcast.

Donnez votre avis !

Read previous post:
Rumeur sur Kévin Mayer : non je ne suis pas Gay !

Il a marqué les Jeux Olympiques de Rio au niveau du décathlon, le sportif revient sur la rumeur de sa...

Close