inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !


On peut excuser la pédophilie, pas l’homosexualité. Amen !

Ici, une petite réclame...

En Italie, un prêtre a eu un petit dérapage en direct à la télévision.

pretre-italie-pedophilie-homosexualite

Don Gino Flaim de la paroisse de Saint Joseph et Pi X dans le nord de l’Italie a eu un discours de compassion envers ses collègues. En effet ce dernier les défend.


L'épisode 4 est en ligne ! Notre invité Clément alias Veronika Von Lear. Nous reviendrons également sur la transphobie supposée de JK Rowling, des rumeurs sur l'application Stop Covid et des actions durant le mois des fiertés. À écouter sur L'anonyme Podcast.

Malheureusement, il y a des enfants qui cherchent de l’affection parce qu’ils n’en reçoivent pas dans leur famille et je comprends que certains prêtes peuvent se laisser aller.

La pipe ne tue pas.

Le prêtre aurait pu s’arrêter à cette charmante phrase, mais non. Il continue :

La pédophilie est un péché et comme tous les péchés, elle doit être acceptée. L’homosexualité est quant à elle une maladie.

Donc pour résumer, chez ce prêtre, se faire faire une fellation par un enfant est un caprice qu’il faut pardonner. Mais se faire faire une fellation par un autre homme est une maladie.

Contrairement au prêtre gay qui lui a été congédié sur le champ, Don Gino Flaim a simplement été suspendu de sa paroisse. Qu’il en soit ainsi.

Ici, une petite réclame :

.

Par publié le 07 octobre 2015

Rédacteur sur le site actu.inverti.fr & Podcasteur de L'anonyme Podcast.

Donnez votre avis !

Read previous post:
Chine : un faux mariage gay dans le métro émeut la Chine.

Une scène filmée dans le métro de Pékin émeut le pays ainsi les internautes du monde entier. Le mariage gay...

Close