inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Allons enfants ! J’ai sorti mes armes : France, culture, éducation, transmission souillées… et les enfers. Mais Castex enfonce le clou.

Catégories : Culture · Europe · Expo · Films · J'en ai marre ! · Livres · Musiques · Peoples · Politiques · Société

Ici, une petite réclame :

La France hier a été décapitée. Le sang de la France a coulé.
Oui, j’ai sorti mes armes de paix !


La culture, le savoir, l’enseignement, la raison, le partage, l’acceptation de l’Autre, la joie ont été souillés, balayés, ruinés. Des fous armés ont agi. Certains avec des mots qui ont suffi et un fou avec deux armes a commis l’impensable, l’inacceptable. Les uns sont ils responsables de l’autre ? Non. Mais dans une certaine mesure, par leurs négligences, leurs défaillances, leurs manques de lucidité et leurs egoismés, oui. La France hier a été tuée. Son nom est Samuel Paty. Il est un symbole. Mais c’est tout autant la culture que l’éducation, comme notre système de santé, le mode de vie à la française, notre exception qui se meure à force d’être amputé.

Que cette chanson est trop actuelle, trop factuelle.

Elle avait pourtant déjà bien “roulé” sa bosse “La Gréco”. Mais en 2004 elle chantait cela à l’Olympia.

Lettre à mon ami.

Cher toi, cher ange, cher Denis,

Depuis le 22 septembre à 21 h43 mon monde ne fonctionne plus tout à fait comme je le souhaiterais. Une minute avant, je venais d’apprendre ton départ, datant de la veille, mon ange, mon colérique et humaniste Denis Lheureux Deiana.
Je devais poser ma plume, m’éloigner du clavier, car mon écriture était sombre, remplie de larmes et de tristesse. Pour quelqu’un qui prône l’inclusion, le partage et l’amitié, c’est plutôt malvenu.
Même si je sais que tu m’en aurais voulu. Mais j’admets que j’avais besoin de ce temps de recul, de deuil.
Mais des fous en ont décidé autrement.
Ton deuil, tu te le mets sur l’oreille car les choses ne vont pas bien du tout.
Donc, j’ai pris mon clavier sombre pour écrire ces quelques mots :

Ne tuons pas la culture, le spectacle vivant, le cinéma et l’art de vivre à la française.

Mais non. Ce n’était pas encore assez. Dans ces temps bien sombres, j’ai reçu une lueur d’espoir malgré la cacophonie de nos gouvernants ou de leurs opposants. Mais, j’avoue que j’avais vraiment besoin de respirer. Le monde, la vie, la culture et la nuit par folie ou peur est éxangue.
Toujours en pensant à toi, cher ange démoniaque, j’ai reçu un message plein d’amour et d’humanité de mon petit frère Abdellah Taïa. Celui par qui et grâce à qui j’ai”hérité” d’un bel homme, un fils, une Abeille qui ose aux yeux du monde me nommer ”Papa”. Avais je besoin de lui ?  Oui , sans doute, puisqu’il a toute sa place dans mon cœur mon Abdelatif Nhaila. Je suis si fier de lui. Alors, j’ai mis du temps pour bien formuler chaque phrase, chaque mot pour ce génial auteur, cet humain fabuleux qu’est Abdellah. Il est décrypté dans un ouvrage par 25 docteurs, professeurs, érudits du monde entier, lui déjà traduit dans de si nombreuses langues et récompensé de nombreuses fois par ses pairs.
Je ne suis pas satisfait du résultat mais disons que je suis allé à l’essentiel. C’est”pas mal” pour une ébauche m’auraient dit deux maîtres, ces fous de mots.

Abdellah Taïa : l’écrivain qui chante la mélancolie est devenu philosophe.

Donc, j’étais content de moi et de ce partage joyeux hier…

Mais non ! Cela ne suffisait pas à notre malheur. Un fou a ajouté à notre peine en décapitant la France, la culture, le savoir, l’enseignement, le partage. J’avais à peine publier mon message de fraternité pour Abdellah que Fabien Lainé via un tweet m’informait que l’enfer est sur terre. Et j’admets que c’est en pensant à mon complice, mon ”frérot”, ma main droite, qu’entre deux larmes j’ai écrit ces quelques mots. Samuel est la France, la France est Samuel Party.

Ici, une petite réclame :

Un jour sans doute qui sait aurons-nous le bonheur de pouvoir partager et vivre en humanité, en fraternité, dans l’échange et le partage ?!?

Mais comme si cela ne suffisait pas …

Alors que Roselyne Bachelot tentait de rassurer l’ensemble des actrices et acteurs de la culture, de la vie à “la mode française”,  ce savoir vivre si particulier, avec beaucoup de RRRR dans les propos, Jean Castex, l’actuel premier ministre, les a toutes et tous foutus sur le carreau. Des rebellions, des contestations, des pétitions s’organisent. Mais hélàs, la France se meure mon ami. Et çà, je sais que tu ne le supporterais pas. 
La France a été décapitée par un connard. La culture et le partage sont immolés sur l’autel du “je ne sais plus quoi faire”. Partez en vacances, encombrez les transports en commun pour travailler, mais surtout,  ne partagez plus de moment de convivialité ET N’ENSEIGNEZ PLUS et laissez l’ignorance croître

Aussi comme beaucoup, mon ange, mon ami, j’ai vraiment mal à ma France, à tout ce qui m’a été inculqué depuis toujours. J’ai pour conclure envie de te dire de façon taquine que beaucoup trop de françaises et français ignorent les “mots”de La Marseillaise et surtout son sixième couplet, gouvernement inclus… Je sais, tu ne vas pas aimer !

Kichka – Conflans Sainte Honorine. 

https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Ffr.kichka.com%2F2020%2F10%2F17%2Fconflans-sainte-honorine%2F&h=AT0UAis2VLtQFaFaaSqSMK_XG8oED87KDi3Y9xVrcTAQ7UFImBtPidiFgu6cQuVPyZwR7siXmQl_Bws1VqXA-pQ5JyGt8Fb9iQHMvQZ6XToHPeTZ2mdX0ULiwu6n-DtwyVmMkyo

Ton frère en humanité qui garde ta colère, comme ta fraternité pour lui au fond de son coeur comme il conserve la France, la République la culture la soif de savoir et l’humanité. 

Amour sacré de la Patrie,
Combats, soutiens nos bras vengeurs !
Lilberté, liberté chérie !
Combats avec les défenseurs !
Sous nos drapeaux que la Victoire
A tes mâles accents !
Que tes ennemis expirants
Voient ton triomphe et notre Gloire !

Que le chant guerrier soit un chant d’amour, de courage et de partage tel que le souhaitait son auteur.

J’ai mon livret et mon stylo. Les armes de la culture sont en marche. Le clavier n’est pas non plus bien loin ! Ma bouche sait aussi chanter et hurler !

Je n’en veux à personne. Mais j’enrage face au puissant comme face au plus faible, de son inaction !

 

 

Ici, une petite réclame :

Ce sujet vous a plu ? Retrouvez d'autres articles dans les catégories suivantes : Culture · Europe · Expo · Films · J'en ai marre ! · Livres · Musiques · Peoples · Politiques · Société

.

Par publié le 18 octobre 2020

Twitter : @MarkBach5

Donnez votre avis !

Read previous post:
Thérapies de conversion : vers une interdiction à l’échelle de l’Union Européenne ?

Le groupe LGBTI Intergroup veut faire interdire les thérapies de conversion au sein de l'Union. Ils sont un peu plus...

Close