En France, la maison culture s’est effondrée !

Cinema Paradiso n’est plus une fiction.

 

Le cinéma sera donc un parking. Le théâtre va devenir une grande surface à bouffer des trucs en boîte. Le libraire se fera croque-mort. L’auteur deviendra fossoyeur. L’artiste deviendra balayeur de nos temps perdus. Que reviendront nos musées, nos bibliothèques, je n’ose l’imaginer !

Le monde d’après.

Le monde d’après, c’est celui des mollah du libéralisme machiavélique. Celui où l’art de consommer et de dépenser est plus important que partager, se cultiver, s’enrichir ! S’enrichir de cette force, de cette beauté, de cette fontaine de jouvence incroyable et toujours pétillante ou piquante qu’est ce terme devenu aujourd’hui injure ”culture” !

 

 

 

Rien n’est justifié !

Et pourtant, la messe est dite !
Oui, de la gastronomie au technicienNE des arts et du spectacle, toutes et tous sont souilléEs, baffouéEs, remiséEs. Elles et ils sont ”non essentiels” !

La France a perdu son goût, sa voix, sa musique, ses mots. Les mollah de GAFA et quelques politiques en mal de suffisance sont passés par là !

Je n’aime pas Mac Do. Tout comme je me refuse à commander sur Amazon. Pour suivre, je refuse Netflix. Et puis, je récuse Apple. Ainsi que tous ces fossoyeurs du vivre ensemble qui n’ont que pour seul principe le profit, au détriment de l’humain dans toute sa diversité, sa dimension fabuleuse que d’être fait de chair et de sang.

Jamais la réalité augmentée ne remplacera la voix, l’odeur, la peau ou le plaisir d’un mot ou d’une carresse.

Et pour la culture il en va de même !
OK pour les offices religieux, cultuels. Alors, pour une lettre de plus !
Rendez nous alors nos offices culturels !

Alors, oui aux gestes barrière ! Oui à la protection de son prochain ! Mais rendez nous nos messes, nos offices, non essentiels non cultuelles, mais culturels. Ils sont si intensément nécessaires, comme l’ensemble de nos lieux de convivialité, notre manière d’aimer, de partager, de nous savoir aussi aiméEs.

Pour Mac rond ou Cas que texte, car, c’est parfait !

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
“Love you”. Aimer, toi, moi, nous, vous…Chansons des différences. Accepter l’Autre.

La Fondation Le Refuge, mon  âme et les autres. Être soi. Nous avons perdu des poètes, des passeurs d'histoires et...

Fermer