Le Crédit Agricole serait un monstre. Le Préfet de Police de Paris ne vaudrait pas mieux. La culture française à 89 ans est à la rue ! Jacques Collard est SDF.

Jacques Collard, 89 ans, un acteur central de la vie culturelle, du music hall, du théâtre français depuis tant d’années. Son tort est peut être d’être né belge ? D’avoir été restaurateur ? Un touche à tout comme tant d’autres ? La jeune génération ne le connait guère. Mais si nous parlons d’Annie Cordy, là, oui ! Hello Dolly, c’est lui !

TUONS la culture tant qu’il est encore temps !

Tel un malfrat, telle une souillon, il a été jeté à la rue par son bailleur le groupre Crédit Agricole avec le soutien sans faille du Préfet de Paris, ce si merveilleux Préfet Lallemand(t). Je ne sais si nous sommes en 1941, en 1943 ou en 1944 pour cet homme, mais pour le bailleur, nous sommes bien dans ce qu’il y a de pire pour l’humanité. La culture meure grâce à de tels personnages.
Je ne puis accepter que la culture puisse être souillée de cette façon ! Pire qu’un préfet de la France se voit comme un aigle noir (et ce n’est pas la première fois) comme le complice d’une hyenne fétride comme aux pires heures de la France soumise à une horde macabre. 

Pire que la mort de la culture ! C’est une honte nationale et la négation de nos valeurs !

  • C’est toute l’humanité qui meure avec de tels actes. Un homme qui a voué sa vie à la défense de la culture, un homme couronné par deux molières, un homme qui a tout offert à la vie, à l’amour, au partage est devenu un paria !
    A 89 ans, après avoir consacré sa vie à la défense de la culture française, Jacques Collard n’est qu’un paria !

La négation de nos valeurs !

Je félicite l’ensemble des acteurs de la vie culturelle, intellectuelle et politique d’avoir lâché cet homme. Quelques unEs restent fidèles. Je félicite les pouvoirs en place pour leurs mots mais rarement pour leurs actions face à cette situation honteuse, scandaleuse, sans mot juste !
Comment un préfet, comment une société coopérative, comment un pouvoir politique, comment une société civile peuvent ils faire cela ? Même les migrants issus de soi disant “peuplades” “primitives”  laisseraient faire cela ! Ces humains (eux comme elles) ne l’accepteraient pas.

Mesdames, messieurs, qui avez laissé faire cela, vous n’êtes pas digne d’être françaisEs ?!? Je le crains. J’ai honte !

J’ai honte !

Pardonnez ces fous Jacques Collard. Ma France est devenue folle !

Les autodafés nazis ne sont pas loin. Et je pèse mes maux.

 

 

 

 

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte