inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

2 ans déjà et l’homophobie ne faiblit pas. Le Marquis dérive de moins en moins. “Sale pédé”. L’Amour en réponse à la haine.


09 août 2019 - lemarquis


C’était il y a deux ans que j’écrivais mon premier édito et ainsi renforçait mon investissement pour la cause des droits LGBT. Je pensais en toute innocence, plus souvent parler culture, politique et franche “déconnade”. Malheureusement, quasiment chaque jour, nous étions rattrapés par la violence que subissent nos soeurs et frères en humanité LGBT.

Oui, le partage est important.

Je remercie d’abord mon “boss”, mon complice et ami. David est un homme rare, précieux. CertainEs pensaient même que nous étions en “couple”. J’en rie encore. Oui, notre binôme et nos échanges sont essentiels. Mais non, notre bébé grandit, mais en toute amitié et respect mutuel l’un pour l’autre. Rien de plus.
Je remercie ensuite nos lecteurs de plus en plus nombreux. Nous tentons au quotidien de servir la cause, vous servir afin de vous permettre de voir l’actualité avec un ton différent et sans complaisance. Sans attachement politique ou radical. ChacunE ici est la/le bienvenuE, sauf les haineu.SES.x, d’où qu’elles/ils viennent.
Je remercie toutes ces belles personnes que j’ai pu croiser et qui m’ont permis de vous faire partager de beaux instants de culture. J’ai bien parler de culture en un seul mot, hein ! Précision importante. Et touTEs celles et ceux qui au quotidien sont des actrices/acteurs de plus d’inclusion.

Malheureusement, même à la St Amour, la haine est toujours d’actualité :
Ils le traitent de “sale pédé” et le violent à trois.

Nous sommes bien en France, à Nice précisément. Et oui, nous sommes bien en 2019.

Il y avait trois hommes en bas de mon immeuble. J’en connaissais deux de vue. Une vingtaine d’années. Ils traînaient là depuis quelque temps et, chaque fois que je passais, ils me lançaient des insultes homophobes au loin. J’avais décidé de ne pas entendre, de ne pas relever“. Les faits ont lieu vers 19h30 alors que C., 33 ans, rentrait de son travail. Comme il le précise, les faits ne sont pas arrêtés à des insultes. Ils l’ont agressé d’abord physiquement pour le coincer dans les escaliers. Ses trois agresseurs l’ont ensuite forcé à s’agenouiller et maintenu. Il avait tellement peur qu’il ne réagissait plus. Et puis “Ils m’ont ouvert la bouche de force et m’ont contraint à pratiquer des fellations. Ça a duré une vingtaine de minutes, peut-être plus, je ne sais plus. Puis, l’un d’eux a dit :’J’en ai marre, on se casse’ et ils sont parti“, précise-t-il. C a appelé un poche qui l’accompagné à l’hôpital puis au commissariat où il a déposé plainte.
Le centre LGBT Nice-Côte d’Azur a annoncé, mardi, qu’il allait se constituer partie civile dans ce dossier. “Aujourd’hui, la loi est au côté des victimes et c’est notre rôle d’association d’interpeller la justice. Alors que seule une victime sur cinq porte plainte, nous leur disons que nous sommes à leurs côtés. Et nous adressons un message aux agresseurs: l’homophobie n’est pas impunie et on fera le maximum pour qu’elle soit punie. On redit publiquement qu’on n’insulte pas, on n’agresse pas, on ne tabasse pas quelqu’un parce qu’il est homosexuel“, a fait savoir son président, Erwann Le Hô au journal Nice-Matin.

Nous sommes bien en France, sur les RS précisément. Et oui, nous sommes bien en 2019.

La folle de Saint Germain en Laye poursuit son travail mensonger et de dénigrement. Le jour où elle comprendra que ce n’est que sa haine qui nous est insupportable, elle ira mieux. Non, je ne relaie plus ses tweets. Lui faire de nouveau de la publicité serait pour moi au dessus de mes forces. Mais sur les réseaux sociaux, hélas, elles et ils sont légions. Les signalements se succèdent mais entre autre Twitter France reste totalement passif… A gerb**…

Ne jamais renoncer…

Je ne renoncerai JAMAIS à dénoncer les injustices, à dénoncer la haine de l’Autre, quel qu’elles soient. C’est au dessus de moi que pour une question d’orientation sexuelle, de genre ou non genre, d’opinion politique ou religieuse, nous puissions être sali, agressé, violenté voir même tué. Je ne renoncerai jamais à tendre la main, à soutenir celles et ceux qui se battent au quotidien, ici, ailleurs, juste pour ne serait ce que la vie d’un seul humain soit meilleure et heureuse. Je regarde l’horizon avec sérénité puisque je sais que nous touTEs sommes une grande famille… même si comme dans toute famille unie, nous pouvons connaître des différents et des tensions. Le tout étant de rester uniEs.

Petit moment pour réfléchir.

CroyantEs ou non, l’explication de mon ami François est pleine de sens… Qui sait ? Nous sommes nous aussi dans une certaine mesure quelque part dans le désert avant d’atteindre la Terre Promise.Nous devons aussi nous souvenir de celles et ceux qui sont partiEs…

C’est avec cette Paracha que nous entamons le 5e et dernier livre de la Thora Devarim/Deutéronome. Par ailleurs, et à partir de ce Shabbat, les lectures sont à nouveau identiques en Gola comme en Israël.

C’est aussi ce Shabbat le 9 Av, date de la destruction du Temple de Jérusalem, un jour de jeûne pour tout le Peuple Juif. Mais comme il est interdit de jeûner un Shabbat (sauf à Yom Kippour) le jeûne est reporté au lendemain dimanche, Yom Rishon (le 1er jour de la semaine suivante).

Ce jeûne est considéré comme étant le second plus important dans le calendrier juif, après celui de Yom Kippour.

Le neuvième jour du mois d’av תשעה באב tish°a bè’av

Institué par les prophètes pour pleurer la chute du premier Temple de Jérusalem, il commémore ensuite une série de calamités nationales pour Notre Peuple, dont la destruction du second Temple de Jérusalem, les persécutions lors des croisades, l’expulsion des Juifs d’Espagne et, plus récemment, la Shoah.
Aussi la veille au soir, accroupis à même le sol, nous réciterons le Livre des Lamentations de Jérémie et des kinot avant de jeûner pendant +24 h.

Pour en revenir à la Paracha qui entame le Deutéronome, nos Sages considèrent généralement que ce 5e livre serait en réalité une répétition des quatre livres précédents. Répétition, explication, embellissement voir addition de nouvelles Lois.

Mais ce qui est remarquable dans ce 5e Livre c’est l’introduction du Peuple d’Israël au nouveau mode de vie qu’il devra se forger en Eretz Israël. Lorsqu’il aura traverser le Jourdain le peuple ne sera plus le témoin des miracles auxquels il a été accoutumé lors de sa traversée du désert.

Il devra labourer, planter, moissonner.

Mettre en place un gouvernement et un système juridique. Établir des relations sociales ainsi que des structures pour protéger les plus faibles et subvenir à leurs besoins ( Rav S. R. Hirsh).

Le 5e Livre n’est donc pas seulement une répétition des quatre livres précédents, c’est surtout une compilation des enseignements les plus appropriés à la Vie qui attend maintenant le Peuple d’Israël dans son nouveau Pays.

Merci encore à touTEs pour ces deux années de fidélité. Nous serons toujours à vos côtés.

Donnez votre avis !

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Le vilain petit canard… “Je ne suis pas homophobe, je suis homophobe pour ma fille”

Nous pourrions effectivement user et abuser, des mots de Zola, Hugo, ou de tant d'autres. Rappeler ces mots de Philippe...

Fermer