Édito de la semaine : saloperie de monde !

Difficile de se taire quand nous voyons ce monde, ce cycle qui n’en finit pas.

Le soleil et les beaux jours arrivent, timidement, mais ils arrivent. Nous avons toustes hâtes de les retrouver. Oui toustes, cette contraction belge pour dire toutes et tous. Mais cet état de léthargie n’en finit pas. Promesse sur promesse, crainte sur crainte, nous avançons dans ces semaines douloureuses où certains s’émoustillent de restaurants ou bars clandestins quand d’autres perdent une personne proche.

Saloperie de virus !

Il a bon dos le virus, tout est devenu de sa faute. C’est très français, en même temps je ne peux rien dire d’autre car je suis très français aussi. Il fait gouter aux démocraties les pouvoirs de la dictature tout en donnant aux complotistes, non pas du grain à moudre, mais tout le silo !

Saloperie de météo !

Oui, la météo en a pris aussi pour son grade. Tout est de sa faute ! C’est de sa faute si les arbres fruitiers sont gelés et si les prix vont exploser cet été. C’est de sa faute aussi si un fermier désespéré a voulu réchauffer son verger avec du fioul, empoisonnant au passage les riverains. Ils et elles n’avaient pas qu’à habiter aussi proche du verger. C’est de sa faute aussi si Moët a dû réquisitionner un hélicoptère afin de brasser l’air chaud au-dessus des vignes. C’est de sa faute aussi si des personnes âgées attendent dehors plusieurs heures dans le froid pour pouvoir se faire vacciner. Ces centres où rien n’est prévu en intérieur car trop dangereux. Du coup, ils attendent des heures dans le froid pour avoir le sésame pour éviter la mort ou peut-être pour les préparer, saloperie de météo. Pourquoi fait-il si froid au printemps alors que les médias nous parlent sans cesse de réchauffement climatique !

Saloperie de pédés !

Des jeunes s’en sont pris à d’autres personnes sur les sites de rencontre prisés par les hommes recherchant des relations sexuelles avec d’autres hommes. Coco, un site très connu, est aussi le site où les homophobes aiment s’y rendre. Il y a aussi Grindr ou même Badoo. C’est discret sur leur téléphone et très facile pour « chopper » leurs victimes. Il est vrai que si nous étions tous musclés poilus comme Sébastien Charal, pardon Chabal, ça serait beaucoup moins simple pour eux. Pour les hétéros se sentant alpha, les petites pédales sans poils et avec une voix fluette sont des proies faciles. À cela ajoutons les personnes de plus de 50 ans fréquentant aussi ces lieux de rendez-vous, ils n’ont qu’à se pencher pour nous cueillir. Après autre problème, ils chassent des fois en meute, oui ils sont alpha mais pas cons tout de même. Le nombre fait toujours la force.

Saloperie d’Internet !

Inverti va bientôt lancer une alerte enlèvement. Notre très célèbre rédacteur Mark pédale toujours et encore afin d’obtenir une bande passante digne de ce nom. C’est un peu le combat de sa vie, David contre Goliath. Mais cette fois-ci, Mark veut la peau de l’Orange. Habiter en Île-de-France et vivre comme une tribu en dehors de toute connexion, étrange fait-divers mais pas si étrange vis-à-vis des FAI, fournisseurs d’accès à internet. Pour l’instant, c’est grâce à son GSM et aux SMS que nous avons des nouvelles. Nous avons déjà tout prévu, pigeons, hiboux…

 

Ici, une annonce :
1 Commentaire
  1. Roger75 5 mois il y a

    David est colère ! (oui je reprends ton expression)

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte