Israël, Palestine, Russie, Iran, France et les autres…

Mais que font donc les humains ?
Chaque jour depuis lundi, depuis ma naissance en vérité, je ne comprends pas.
J’ai beau chercher, j’ai beau lire, écouter, regarder, je ne comprends pas.

Les deux fils d’Abraham.

Depuis bientôt 50 ans donc, pardon, depuis 1948, oh non, depuis 1920, pardon, depuis bientôt treize siècles, a posteriori depuis toujours, je ne comprends pas.
Les enfants du même Livre revendiquent quelles leur appartiennent, les uns, les autres Je ne comprends pas.
Et puis, j’ouvre le Livre à la Genèse. Là, les enfants d’Adam et Ève, Abel et Caïn se font la ”guerre”, deux frères. Aussi, je me sens meurtri et je referme le Livre. L’un tue l’autre au demeurant pour une histoire de terre. Dois-je y voir un indice ?
Je ne comprends pas.
Ensuite, j’écoute mes congénères.
Là, j’entends qu’au décès de leurs parents ou pour une quelconque question d’argent ou une simple divergence d’opinion, une fratrie s’est fâchée ”à mort” et que rien n’y changera sauf si l’une des deux parties capitule devant l’autre, sans doute avec rancune et volonté de vengeance.
Il suffit d’ouvrir un seul livre d’histoire pour le constater.
Le constat le plus cruel depuis tant et tant de siècles, avant même l’invention de l’écriture parfois même pour un bout de pain, même si ce dernier n’était pas encore inventé.
Cher Benoît, il n’est pas utile d’utiliser des termes ”inappropriés”, car le fascisme est partout, en nous, nous tous. Ou alors, il faut revoir ce que peut être le terme évoqué.
Le premier communiste connu n’est pas celui auquel tu penses.
Car, en l’occurrence, selon son prisme, également le mien, et pour parler de manière crue, les deux protagonistes foutent la merde. Les seuls à en pâtir, comme depuis trop longtemps, ce sont leurs enfants et les générations futures.
Je ne peux pas, je ne veux pas être le complice d’un meurtrier ou d’un prédateur. Cela revient strictement au même à mes yeux. Ce sont des sœurs et des frères en humanité qui sont bafouéEs ou tuéEs.
Je n’ai qu’une option devant tant de folie. Pleurer et aimer, respecter et prier avec et en fraternité, comme il m’a été commandé il y a deux mille ans, ”dans toutes les langues connues de par le monde”. Aussi, je pleure avec Moshé, Mohamed ou Romain. Qu’il soit athée ou croyant, de telle ou telle contrée, je prie ou pense à ces discours, conflits, souillures et autres violences avec celle qui est tenue de nous supporter, la Terre.
Nous n’avons qu’une mère universelle, la Terre. Nous n’aurons à jamais qu’un seul Dieu, la beauté du regard de notre frère ou sœur humainE aimantE.

Un deuil permanent.

Je suis très très très loin de cet enfer. Pourtant, en France, il est tout autant visible, aussi sale, lugubre et vil.
Je n’ai pas le cœur à rire.
Mais, pourtant, j’ai juste envie de te prendre dans mes bras et pleurer avec toi, mon frère.
Pensée très forte à toutes les personnes qui sont humiliées, insultées ou rejetées parce qu’elles sont elles.
N’oublions pas notre petit frère décapité en Iran, car suspecté d’homosexualité. N’oublions pas tous les LGBTIQ+ qui souffrent ou qui sont rejetés juste parce que ces personnes sont elles, eux.
N’oublions pas ces humainEs qui meurent en mer juste parce qu’elles ou ils veulent survivre, fuir l’enfer de la guerre.
La liste serait très longue pour tout décrire.
J’aurai une pensée particulière pour tous les enfants qui souffrent, sans aucune distinction. Nous avons assez d’anges, de Polina, d’étoiles, dans le ciel ou dans notre cœur.
Aussi, et je sais que c’est compliqué, apprenez à vous aimer.
Je sais, je suis comme vous, je ne comprends pas. Mais ce dont je suis certain, c’est de ces termes : ”ne haïssez point”. Être partisan de la vie et du partage est le plus merveilleux projet que nous puissions avoir.
Sans doute qu’en France, dans son palais, parce qu’il a oublié ce qu’il était, cinq ans durant, le ”père” d’une Nation, à pas mesurés mais cadencés, il piétine aussi sa population.
Je ne comprends pas.
Le 19 mai, comme chaque jour depuis que je suis ”conscient”, je vais aussi pleurer.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte