inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !


Je n’aime pas la Place de Grève… Mais j’aime encore moins être pris pour un…

Catégories : Le billet d'humeur

Ici, une petite réclame...

Je vais finir au… oh juste révolté. Non aux grèves, point en grève, ni à la grève. Non, encore moins aux mensonges.

 
Je deviens Alain Decaud.
Qu’ il sorte de mon corps.
Je deviens rouge.colère…
 

”Réclame ”.Interlude…

 
Ah non. Il a gagné.
Je voulais juste parler de deux ou trois trucs que les anciens ont oublié.
Que les plus jeunes ne connaissent pas.
 

En préambule…

 
L’Autisme était une préoccupation du futur président Macron. Quelles avancées ?
Oui, tout, ce qui aide le handicap est spolié. Dommage, la société y aurait gagné gagné. C’est moche. C’est oublié.
J’espère que Francis Perrin n’a pas voté pour vous, malgré son handicap. Bayrou, oui. Moi. Non. Moi, je vie avec.
Je parle avec ma plume. Ma plume est belle. Surtout lorsque elle dit avec mes yeux ”je t’aime ”.
 

”En marche”

 
”L’Ancienne politique n’est plus ”.
”Notre projet, c’est…” VOUS et vous seul Monsieur le Président.
 
En 1789, puis, ensuite, cela n’était plus, l’Ancienne Politique.
 

La ”politique juste s’applique”

De 1791 à 1793-94, tant et tant de têtes furent coupées. Pour quel résultat ?
Un dictateur avec une couronne de fer sur la tête dans une cathédrale en ruine et un pape séquestré.
D’autres sinistres lui ont succédé, donnant les clés de la France au plus offrant. Les caisses étaient vides.
 
Le seul fou qui se servit et cru à tout, à tous fût Talleyrand. sinistre , il l’était,jamais, je ne l’accepterai.
 
La France a poursuivi son chemin bon gré, mal gré. Jamais avec la poigne d’un politique mais par et pour le peuple.
 

Sauf par 9 fois depuis 1946.

 
De Gaulle… Lui. Un homme à part.
Création de la sécurité sociale, de la caisse de retraite OBLIGATOIRES en 1946.
Le vote des femmes en 1946.
(MERCI au PCF aussi).
L’émancipation des femmes.
Le suffrage universel direct pour l’élection du président.
La contraception, contre l’avis de Momone.
La création des MJC (maison des jeunes et de la culture) par Malraux, premier ministre des Affaires Culturelles.
 
Pompidou n’a sans doute pas eu le temps à tout industrialiser et à ne pas voir venir le mal… merci.
C’était le président VGE, Valéry Giscard d’Estaing pour les plus jeunes.
La majorité à 18 ans .
L’IVG pour toutes en soutenue par Madame Simone Veil.
 
C’est le Président Mitterrand.
Abolition de la peine de mort.
Dépénalisation de l’homosexualité.
 
C’était sous l’ère du président Chirac.
Des pommes, il ne restera plus que des pépins. Et ils seront infrucrifs.
Malgré tout, nous pourrons dire.
Trois temps forts.
Dans un sens désordonné, c’est clair.
Monsieur Villepin refusant la guerre en Irak à l’ONU au nom de la France.
Chirac* admettant la responsabilité de la France dans le massacre des Juifs de France.
Monsieur Jospin ouvrant le PACS pour tous et Chirac* signant.
 
*j’écris Chirac, car lui-même ne parlait que de lui ainsi.
 
Grâce au Président Hollande.
Sans Madame Taubira, le mariage pour touTEs ne serait pas. Navré, cette femme est exceptionnelle.
Je n’aime pas ce terme.
Mais je n’en n’ai pas d’autre.
Une union pour touTEs aurait évité bien des débats.
Le PACS était déjà passé par là.
Vous auriez Laissé aux religieux leurs débats, vous auriez offert à touTEs personnes heureuses de signer ce contrat d’y trouver plus qu’un symbole.
Mais au delà de cela, oups !
 
Heu…
Depuis 1981, vous n’avez pas oublié de nous parler de l’essentiel ?
Les questions sociétales sont primordiales.
Mais… la situation économique, l’industrie, le marché du travail, que se passe-t-il ?
 

Nous sommes en 2019…

 
Donc, pour une ”politique juste ”, en France ou ailleurs, les politiques ”ont la solution ”.
 
Au lieu de se préoccuper de la source du mal, ”on” préfère ratiboiser les conséquences du mal.
Retraites laminées plutôt que retour a l’emploi. ”ya en France” un sentiment de mal donne au lieu de ”New Deal”.
Les Français (pas les françaises, elles se contentent de mourir sous les coups) sont pessimistes.
Les régimes spéciaux, OK, c’est un peu largement dépassé . Régime universel mais pour quoi ?
Ce gouvernement est INCAPABLE de donner un cap. Pourquoi ?
Parce que lui même navigue à vue.
Il n’a aucune prospective , encore moins de perspective.
Les ministères sont chargés d’incompétence et d’immobilisme pour faciliter l’obscurantiste et le ”copinage”. Ou pour certains sans doute les lobbies que nous ne citerons pas, comme les syndicats ou les assurances.
Au lieu de servir de la manne du terrain, des territoires, ce sont des hauts fonctionnaires qui ne connaissent même pas le prix d’une baguette qui nous dirrigent, qui rédigent les rapports avec des commissions d’experts qui eux mêmes ne savent plus que parler nombre et non humain.
Ils ont tous gravi l’Everest. Tous ont eu froid en lisant Paul-Emile Victor.
Tous sont morts sur La Croix en lisant au moins une fois Les Évangiles.
 
Il n’y a qu’à voir l’atroce décision, vote, de l’Assemblée Nationale qui a repoussé à 2040 l’interdiction de l’usage du plastique pour les emballages.
Qui cela sert-il ?

 

À qui sert réellement cette réforme des retraites ?

Celà sert le monde des assurances, des fonds de pension, des grands actionnaires.
Le petit continuera à creuver. Et, croyez moi, ou pas, de plus en plus.
 
À qui servira les 150 milliards de réserve dotés depuis 1996 pour l’Assurance Vieillesse ?
Qui se souvient de la création de la CRDS pour ”les vieux ” et leur garantir une retraite convenable ? Qui ?
Combien de milliards ENCORE cumulés sous peu ?
Mais les Shadoks, eux, pompent toujours.
Nous ne le saurons jamais qui sera le grand bénéficiaire de cette réforme. Certainement pas le ”petit”, encore moins l’État.
 
Finalement, être con, cela à du bon.
Pompon.

Ici, une petite réclame :

Ce sujet vous a plu ? Retrouvez d'autres articles dans les catégories suivantes : Le billet d'humeur

.

Par publié le 11 décembre 2019

Donnez votre avis !

Read previous post:
Nouvelle agression transphobe à Bordeaux.

6h30, dimanche 8 décembre. L'agression s'est produite vers le cours du chapeau rouge à Bordeaux. Une jeune femme trans de...

Close