Paris, Denis-Martin Chabot, Patouchka Banana et moi.

J’aurais pu aussi bien titrer cet article, billet, ”Sur les deux rives de l’Atlantique à défaut de Seine”, ”La rencontre à Paris sans planche’, ou encore ”Paris et ses paillettes éteintes”.
Deux fous, deux artistes, deux belles personnes s’expriment, parlent, disent, écrivent ou chantent.
C’est à la fois canadien, québécois, français, parisien… En vérité, c’est tellement universaliste, c’est plutôt, tellement humain. Oui, ces trois là, je m’intègre dedans, j’aimerais les voir rassemblés.
Que de jolies choses aurions-nous à conter !

Denis-Martin, le trouvère des mots et moi.

Il nous arrive directement du Canada. Et nous, les petits français, les beaux coqs, nous nous prenons en pleine face le regard amoureux ou stupéfiant, stupéfait de notre cousin de la belle province. Car, petits branleurs de français que nous sommes, nous, nous les avons oubliés. Eux, ces Français d’ailleurs ont pour devise ”Je me souviens”.
Et il conte tout l’ami de l’autre rive. Et le pire, nous pouvons nous en vexer,. Cela ne s’adresse même pas à nous ! Horreur, enfer, il nous racontera bien le parcours du combattant.
Rien n’est laissé au hasard de la lâcheté humaine. Le frôlement dès soixante ans ?

Et Patouchka et moi.

C’est bien cela. C’est à la fois l’illusion, la vérité, le ”monde” de Paris qui est simplement résumé !
Aussi bien irréelle que vraie, homme que femme, amour que détestation, Patouchka est encore plus encore. Car, elle est Paris.
Elle n’est pas parti !
Elle nous revient !
Et pourquoi cette drôle d’association ?
Denis-Martin et Patouchka, le duo est quasi impossible ?!? Et pourtant, tellement vrai.
Simplement que parler de l’apparence, de nos différences, de notre existence.
Parler de cet auteur, de son récit, sans parler des nuits parisiennes est folie !
Alors, autant lui mettre dans les pattes la plus grande, par la taille, créature parisienne !
Et comme je sais que sur les deux rives du Saint Laurent ou de l’Atlantique que le dimanche vous vous ennuyez, ayez deux bisous gays pour le prix d’un.
Achetez Denis-Martin, pardon, son récit, et votez et achetez la belle Patouchka Banana.

Votez ici pour elle et pour personne d’autre :

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScT_tnknKSP–dlBiEzdpIHHImPXGcrRN48r_7FkRNF1nQK2g/viewform

Je vous impose d’aimer les deux.
Car aimer, c’est bien délicieux.

Les apparences ne sont pas telles que l’on croit. Elles ne sont pas celles que l’on croit. Ceci est une affaire à suivre.

Ici, une annonce :

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
Grindr, principal sponsor d’une équipe de Rugby française en Pro D2 !

Non, ce n'est pas une blague du Garofi, le géant de la rencontre gay va bien sponsoriser une équipe de...

Fermer