inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

un marquis à la dérive sur le net : Et si nous n’étions que positifs ?

Léna, ouvertement bisexuelle, candidate au titre de Miss Moselle.

Léna Vairac a décidé d’afficher bien haut la bannière LGBT. C’est la première fois en Lorraine que cette orientation sexuelle est assumée au grand jour dans le cadre de cette élection.

« En France, les Miss défendent de très bonnes causes, mais ce sont toujours les mêmes. Je veux être une Miss différente, qui prône la tolérance. L’an dernier, une candidate transgenre a été élue Miss Univers Espagne. Mais en France, nous sommes en retard. Nous n’avons pas de modèle LGBT. » Celle qui fêtera ses 19 ans le 25 mai, jour de l’élection, aimerait bien être celle-là.

Nous lui souhaitons bonne chance !

Lorsque les politiques osent !

Consécutivement à une discussion avec Guillaume Mélanie, co-président d’Urgence Homophobie,le député Fabien Lainé est intervenu dans l’hémicycle, mercredi dernier, lors des question au Gouvernement. Cette question portait sur l’attitude officielle de la France face à la décision de Brunei de condamner de peine de mort par lapidation les homosexuels, entre autres. Bravo à lui pour cette prise de parole.

Et dans cette même lancée, je vous transmets le message de Guillaume sur Twitter pour une manifestation contre l’imposition de la charia au Brunei.

 

 

Jean Paul Gaultier : Parrain du SIDACTION en hommage à son compagnon.

“En 1987, on a décidé, avec Francis, de faire un test. Il s’est avéré qu’il était séropositif. L’annonce a été, pour moi, comme un couperet. À cette époque, on savait qu’il n’y avait aucune issue. Tous les gens mouraient”, explique Gaultier, qui précise que son compagnon “a tenu trois ans, avec des attaques, la tuberculose” déclare le créateur dans une interview au Parisien.

Pour le soulager, il s’est rendu “aux États-Unis chercher un antirétroviral”, mais le virus a été plus fort: “fin 1990, il est entré à l’hôpital pour ne plus en sortir, sauf à la fin où on a préféré l’avoir à la maison”. Il ajoute : “Je mène ce combat pour lui, mais aussi pour les jeunes qui n’imaginent pas qu’ils peuvent être contaminés.”

“Soyez attentifs, protégez-vous, faites-vous dépister. On pense que le virus n’est plus là. C’est faux. C’est comme lorsque j’étais gamin, on pensait que le cancer touchait uniquement les personnes âgées. Il faut rester très vigilant, surtout qu’il existe aujourd’hui de nombreuses possibilités pour s’en prémunir.”

Les dons sont toujours possibles sur : SIDACTION.org

 

Et comme j’aime bien finir mon édito qu’avec du positif, je vous laisse réfléchir avec cette magnifique vidéo pleine d’inclusion… Bonne semaine à touTEs.

 

Crédit photographique : Facebook – JPG

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Urgence Homophobie : Le récit de la terreur, la fin du calvaire ?

Il est toujours temps de faire un don sur Sidaction.org ou au 110... Et puis, il y a aussi ces...

Fermer