Un marquis à la dérive sur le net : le kit de survie LGBT…

Kit de survie…

À l’occasion de la Pride londonienne, un kit de survie a été distribué dans le cadre du « Outside Projet » pour mettre en lumière les difficultés des personnes qui dévoilent leur orientation sexuelle à leurs proches.

A l’issue de cet évènement festif, de nombreuses personnes LGBTIQ+ ne peuvent pas rentrer chez elles une fois la fête terminée. Elles sont rejetées par leurs proches. Pour sensibiliser sur ce phénomène, les membres de l’Outside Project ont lancé le «  Coming Out Kit ».
London Pride, en collaboration avec l’agence AMV BBDO qui a travaillé avec de nombreuses marques comme la BBC World, Guinness, Mercedes-Benz ou encore Snickers, a donc lancé un kit « The Outside Projet » composé d’un sac de couchage, d’un bonnet, de paires de chaussettes, d’un verre et d’un carnet. L’objectif de ce dispositif de street marketing est de mettre en avant le fait que de nombreux individus se trouvent rejetés, violentés ou expulsés de chez eux après avoir dévoilé leur orientation sexuelle à leurs proches.
Les objets du kit sont accompagnés de témoignages de victimes de discrimination pour montrer au grand public les nombreuses difficultés qu’ils doivent surmonter au quotidien. Le kit n’est pas disponible à l’achat pour le grand public et a été confectionné uniquement pour la Pride.
La campagne était accompagnée par la mise en lumière d’une statistique choquante : une personne sans-abri sur quatre s’identifie comme étant LGBTIQ+.

Nous pouvons nous demander si en France et de part le monde, où pour le moins quand un kit contre l’homophobie sortira ?

Kit d’amour…

ou de haine ordinaire de nos si collant et présents amis homophobes en tous genres, ou non genrés, mais sacrément givrés. Leur kit n’est pourtant pas livré avec le bébé dès la naissance. Mais elle continue à s’entretenir cette “gentille” haine sournoise et fielleuse. Jamais rien que des provocations de plus, des propos injurieux ou de la violence gratuite. Cela allant juste à l’encontre même des principes que leurs “chères” paroisses, partis, principes si “purs” font semblant de promouvoir par ailleurs. Mais, ils n’en sont pas à une contradiction prêt. Le tout étant bien sûr de “purifier” leur si belle société de tous ces LGBT qui osent s’afficher. Cette haine de l’autre allant même atteindre certains individus se réclamant de “cette” “tendance” (dérive ?) sexuelle. Je vous rassure, mesdames, messieurs, le jour où un homme ou une femme sera sur le même pieds d’égalité, sans nuance d’orientation sexuelle en plus, chacun vivra dans l’indifférence générale, et tout un chacun s’en portera mieux. En attendant, puisque cette société n’existe pas, chacun se doit avec ses moyens, A sa manière apporter sa pierre à l’édifice compliqué qu’est juste la défense du droit à l’égalité entre les personnes. Tant que vous même LGBTphobes ne comprendrez pas cela, nous risquons fort de rester encore un peu plus visible et un peu plus à nous défendre de vos crasses actions. Et à force de ne pas vous en rendre compte, nous au lieu de nous taire, de plus en plus nombreux, nous ne crierons pas. Non, nous savons économiser nos forces, mais parlerons plus nombreux et de plus en plus fort.

Et puis pour finir…

Parce que je ne peux m’empêcher de ne jamais finir positivement. Je me permets d’emprunter deux phrases à l’une des figures du journalisme qui m’inspire le plus : Jean Daniel. C’est un extrait de son édito de l’Obs N°2803 du 26/07/2018. Car en plus d’être une plume et un homme d’action, c’est juste aussi et avant tout un grand monsieur.
Il évoque le livre qui l’a “transformé”. Pour lui, c’est  Le Rouge et le noir de Stendhal. Il évoque Julien Sorel et ce que cela a transformé en lui. Sans vouloir vous conseiller de le lire ou le relire, je vous invite juste à le lire sans délai… le livre, pas l’édito, ou les deux aussi !

Julien m’a appris ce qu’était l’orgueil, la dignité, la volonté.
Dans un sens aussi la noblesse – mais par fatuité.

Bonne fin de mois d’août à tou(te)s.

Votre dévoué,

 

Crédit photographique : Libre de droits – enseignementsup-recherche.gouv

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
Jack Whitehall gay… dans un film Disney.

Jack Whitehall rejoint le casting de "Jungle Cruise", le prochain film des studios Disney. L'acteur britannique y incarnera le premier...

Fermer