inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Lettre à un artiste en pleurs, Anthony Fabien, çà ira.

Catégories : Actualités LGBT · Non classé

C’est plusieurs pans de la société française qui est en détresse. C’est la culture, le savoir vivre à la française et toutes les fourmis qui sont derrière qui souffrent. N’évoquons pas le monde médical.

 

Cher Anthony,

Cet après-midi à quatorze heures je devais te retrouver, te voir jouer dans cette pièce familiale et louffoque qu’est “Chevaliers, Princesse & dragon” au Théâtre des Mathurins. Les critiques fusent en compliments. J’admets que je n’étais pas très motivé mais j’étais curieux de pouvoir t’amuser sur scène et moi avec toi. Ensuite, nous devions nous rerouver et voir ensemble comment constituer un article et cette interview qui nous motivaient tous les deux. Mais, les dieux, les licornes et le COVID19 nous ont séparé. Nous n’avons pas pu nous retrouver. Ce soir, j’ai eu un message de toi. J’étais en train de parler d’un artiste avec une personne que j’estime tel un fils, de rire sur un autre article culinaire qui parlait de “bite”… et… j’ai entendu tes larmes dans ton message.  Il était bref pourtant. Et tes larmes étaient contenues. “Demain sera la dernière. Appellons nous vite”. Je n’ai pas su te répondre cher artiste. Comment répondre à quelqu’un à qui l’on interdit d’exercer son art, sa vie, son gagne pain ? “Je suis solidaire” ? Oui, bien sûr que je suis avec toi et solidaire. Mais comme tout amputé de la jambe avec une prothèse, çà te fait une belle jambe. Te dire que je t’aime ou que je pense à toi ? Et bien autant que tu viennes à la maison vivre le confinement et que nous couchions dans le même lit. Mais ?!?Au quotidien, çà t’apportera quoi ?
Non, ce qu’il te faut c’est être sur scène, t’exprimer, te réinventer et t’améliorer chaque jour. Te dire “je t’aime” ou te faire des câlins, ok, c’est gentillet. C’est parfois sans doute valorisant ou essentiel. Surtout si comme chaque humain tu doutes. Mais pas dans de telles conditions sanitaires, sociales et économiques.
Combien de personnes comme toi se retrouvent sur le carreau. Moi, le premier ! Je pense au personnel d’entretien, à tous les prestataires de service, à toutes celles et ceux qui offrent du bonheur et de la convivialité qui une fois encore sont touchés. Certains encore plus que lors de la première vague ne se relèveront pas. Et ne vient pas me parler d’un “pseudo”… même les savants se retrouvent cons devant cette situation. Des pseudos blablateurs, çà, il y en a. Autant se mettre direct de la javel (station, hein !) par intraveineuse… Pisser dans un violon ou s’octroyer le luxe d’une eau des antipodes pour se purifier… Non, nous devons toutes et tous subir en serrant les dents et en souriant. C’est affreux, terrible et impossible.
Pensons aux femmes, aux enfants, qui elles et eux vont vivre avec leurs bourreaux qui va les maltraiter ou tuer. Cette jeunesse sacrifiée qui va souffrir car différente. Nous, cher artiste, nous allons tant bien que mal, avec beaucoup de bleus à l’âme, au coer et un porte monnaie vide nous en sortir.

Oui, çà ira.

 

Nous devions parler de ce dernier bébé que tu as sorti. Promis, nous le ferons. Je risque même de te torturer pour tout savoir de ce que tu voulais exprimer et mettre en lumière. Mais, ce soir, je n’ai pas envie de te dire que “çà ira”. Je ne le souhaite d’ailleurs à personne. Je te souhaite le meilleur cher artiste. Oui, demain, et les jours d’après soyons heureux de prendre de nos nouvelles au téléphone, par messages interposés et vivons toutes et tous en solidarité.

Ton frère en humanité,
MarK.

 

Crédit photo et vidéo : Anthony and co.

Ce sujet vous a plu ? Retrouvez d'autres articles dans les catégories suivantes : Actualités LGBT · Non classé

.

Par publié le 29 octobre 2020

Twitter : @MarkBach5

Donnez votre avis !

Read previous post:
RuPaul veut en finir avec 2020 et vous propose sa chanson de Noël!

Il y a des choses ou une année que nous avons toutes et tous envie d'oublier. La plus célèbre des...

Close