Un Marquis à la dérive sur le net : Pauvre petit “A.C.”

Impossible d’ouvrir ce torchon autrement qu’en utilisant ces instruments.

520 pages qui nous enfoncent un peu plus dans un délirium d’un individu qui malgré son niveau d’études, doit souffrir de carences fort graves. Alimentaires, pensez vous ? Ou éventuellement, il se peut que cela soit des hallucinations. Certes l’ancien chroniqueur de Ruquier fort de cette notoriété est peut être invité sur les plateaux aux heures de grande écoute de France Télévision. Cela ne rend pas moins ses propos et ses idées pas moins insupportables.

Dans sa société parfaite, la consommation de viande est interdite. D’ailleurs dans l’émission “C dans l’Air” de France 5, il s’est permis de comparer un consommateur de viande à un violeur.

De même, sans se démonter, il nous explique que le droit de vote ne doit pas être donné à tous, mais soumis à la décision d’un conseil de sages… Sages, par rapport à qui, à quoi, allant dans quel sens, je n’en sais rien, ayant finalement renoncé d’ouvrir ce brûlot, sachant que je ne l’ai pas acheté mai qu’il est consultable, hélas, dans toutes les librairies ou presque. Et ainsi de suite… Je pense que des personnes telles que Bergé, Ventura ou Perrin, et tous les LGBT, comme les autistes et trisomiques vous remercie pauvre petit “assez”…

Pour conclure face à mon agacement, je me contenterai de finir par une des répliques cultes d’Audiard :

Les cons, ça ose tout, c’est même à çà qu’on les reconnait“.

 

Pour le reste, j’aurais du également vous parler d’un certain jour de carence, de Twitter qui permet à Trump de nous en raconter encore plus en 280 signes… Bonne semaine à tous.

Votre dévoué,

 

Crédit photographique personnel.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte