inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Ah ma jolie blette pas si bête !


18 juin 2018 - lemarquis


Poursuivons le bon usage des légumes de saison. Et comme c’est le mois idéal pour une blette (et ce jusque fin septembre), qu’avec toute l’eau qui nous tombe dessus, la chaleur en plus, vos étals de marché en sont rouis et le prix s’en ressent aussi. Et oui, ce légume à côtes se mangera aussi de l’entrée au dessert…
Et çà, c’est bien loin d’être bête !
Les proportions sont valables pour 6 personnes.
En route pour une ballade de saveur !

Ma salade terreuse et ensoleillée.

Terreuse, car j’utilise deux belles betteraves et ensoleillée puisque le reste est très méridional.

Ingrédients :

Une vinaigrette simple de 6 CàS d’huile d’olive et de 2 de vinaigre balsamique, poivre et sel du moulin. Quelques brins de persil hachés complèteront parfaitement cette petite sauce qui ne gâchera pas les saveurs des autres ingrédients.

500g de blettes cuites “al dente”.
2 betteraves cuites coupées en dé.
Quelques pignons de pin et autant de noisettes concassées.
Et pour les non vegans,
4 oeufs coupés en 4
et pourquoi pas quelques tranches de poitrine fumée poélée et grillées et émiettées.

Dans un grand saladier, préparez votre vinaigrette. Ajoutez les blettes, puis les betteraves, les pignons et noisettes. Mélanger le tout. Servez chaque convive et laissez les se servir en oeuf et poitrine à leur guise. Ainsi vegans et omnivores pourront partager cette entrée en toute convivialité.

Voilà, c’est tout ! Bonne dégustation !

Les farcis de blettes…

Je sais bien que certains préfèrent farcir d’autres choses que des blettes, mais, plus digeste que le chou, cette recette ravira petits et grands, vegans ou pas… Les deux se complèteront presque à ravir. Et qui sait pour les plus vicieux ou tortionnaires, mélangez les genres…

Mes feuilles de blettes façon Dolmas.

Ingrédients :

  • 70 gr de pignon
  • huile d’olive
  • 2 citrons
  • sel & poivre du moulin
  • 1 oignon
  • 1 cube de bouillon
  • 20 feuilles de blettes
  • 200 gr de riz rond
  • 1 botte de persil

Faites blanchir les feuilles de blette pendant 5 à 7 minutes dans une casserole d’eau bouillante. Egouttez-les et laissez-les complètement refroidir. Pelez et hachez finement l’oignon. Faites chauffer 1 c. à soupe d’huile d’olive dans une poêle. Faites revenir l’oignon jusqu’à ce qu’il soit translucide. Verser le riz, 50 cl d’eau et le cube de bouillon. Remuez et laissez cuire jusqu’à ce que le riz soit encore ferme. Ajoutez en fin de cuisson le persil ciselé finement.
Prenez une feuille de blette côté nervure, pointe vers vous. Versez deux à trois cuillères à café de riz, ramenez les 2 côtés de la feuille vers le centre puis roulez jusqu’à la pointe. renouvelez l’opération pour chaque feuille de blette.
Disposez les Dolmas revisités dans un faitout bien serrés les uns contre les autres. Versez 20cl d’eau , une cuillère d’huile d’olive et le jus du citron pressé. Couvrez et portez à ébullition. Une fois à ébullition, réduisez à feu doux et laissez cuire une petite heure. Laissez refroidir à température ambiante. Réservez au moins une heure au réfrigérateur avant de les servir.

Bonne continuation !

Feuilles de blettes farcies de viande.

Ingrédients :

  • 10 feuilles de blettes
  • 300g de boeuf haché
  • les 10 cottes de blettes
  • épices à votre goût
  • sel & poivre du moulin
  • 1 oignon
  • 100g de fromage frais
  • persil
  • 50ml d’eau.

Coupez les feuilles de blettes des tiges, enlever la partie de cotte sur la feuille pour ne garder qu’un maximum de vert, puis les laver à grande eau. Coupez les cottes. Faites cuire le tout dans un grand volume d’eau bouillante, de préférence pour les feuilles à la vapeur, et pas plus de 5 minutes pour ses dernières.
Epluchez l’oignon et le ciseler avec le persil.
Mixez les cottes une fois refroidies.
Préchauffez votre four à 200°.
Dans un saladier, mélanger avec les mains en écrasant,la viande, l’oignon et le persil, les cottes, la ricotta, sel, poivre et épices.
Poser une feuille de blette à plat, garnir avec la farce, la replier et la poser dans un plat pliure en dessous (ce n’est pas grave si la feuille ne recouvre pas entièrement la farce).
Faire de même pour les feuilles restantes, verser les 50 ml d’eau dans le plat et enfourner pour 45 mn, en arrosant les feuilles avec le jus du plat 2 ou 3 fois. Et voilà, le tour est joué ! A table !

 

 

 

 

 

 

Tourta de blea nissarda.

La recette traditionnelle de la tourte de blettes niçoise. Un dessert qui en surprendra plus d’un !

Pour la pâte :

  • 500 grammes de farine
  • 2 gros oeufs
  • 1 paquet de levure
  • 1 pincée de sel
  • 100 grammes de sucre ou de cassonnade
  • 1 petit verre d’eau
  • 100 grammes d’huile d’olive
  • 1 zeste de citron
  • Sucre glace à volonté

 

 

Pour la garniture :

  • 2 grandes bottes de blettes
  • 3 poires
  • 150 grammes de sucre ou cassonnade
  • 60 grammes de parmesan râpé
  • 1 cuiller à soupe d’huile d’olive
  • 2 gros oeufs
  • Pignons à volonté
  • Raisins secs à volonté
  • 10 centilitres de pastis

La Marche à suivre :

Dans un saladier, formez un puits avec la farine, mettez-y les oeufs battus en omelette, l’huile, le sel, le sucre, l’eau, le zeste de citron et la levure. Pétrissez et laissez reposer la pâte 2 heures à température ambiante, couverte d’un linge blanc. Elle doit être assez friable, pas trop humide ni trop sèche. Ajustez les quantités d’eau et d’huile si nécessaire.
Pendant que la pâte repose, retirez les côtes des blettes. Il vous suffit de plier les feuilles en deux et de tirer sur la côte qui viendra comme le fil d’un haricot vert.
Lavez les blettes débarrassées de leurs côtes et essorez-les bien. Prenez-en une grande poignée et roulez-la comme un saucisson. Sur une planche à découper, coupez ce saucisson en tranches fines. Renouvelez l’opération pour la totalité des blettes.
Une fois découpées, placez-les dans un grand saladier et saupoudrez-les abondamment de sel fin. Remuez pour que le sel soit bien réparti et laissez dégorger 2 heures en remuant de temps en temps.
Pendant que la pâte repose et que les blettes dégorgent, occupez-vous des poires. Epluchez-les et coupez-les en cubes. Mettez-les dans une casserole à fond épais avec un petit peu d’eau si nécessaire, couvrez et laissez cuire à feu très doux durant 45 minutes à une heure. Vous obtiendrez une compote fabuleuse.
Il ne vous reste plus qu’à préparer les raisins secs et les pignons. Tout d’abord, les raisins : faites chauffer le pastis dans une petite casserole, puis versez-le dans un petit récipient avec les raisins secs. Laissez-les gonfler dans l’alcool. Pour les pignons, c’est facile, il n’y a qu’à rapidement les faire blondir dans une poêle sans ajout de matière grasse.
Tous les ingrédients de votre farce sont à présent prêts. Les blettes ont bien dégorgé : rincez-les abondamment et essorez-les. Ajoutez-y la compote de poires, les raisins secs et le pastis, les pignons, 2 oeufs battus en omelette, 150 grammes de sucre, le fromage râpé et l’huile d’olive. Faites chauffer votre four à 180 degrés.
Beurrez votre moule et étalez-y la moitié de vore pâte. Elle est assez dure ; il est donc plus facile de l’étaler à la main que d’utiliser un rouleau à pâtisserie. Versez la garniture sur votre pâte.

Prenez ensuite la deuxième moitié de votre pâte, farinez votre plan de travail et étalez-la aux dimensions de votre moule en la pliant plusieurs fois. Lorsqu’elle est étalée, le geste magique de mon arrière-grand-mère, c’est de l’enrouler autour du rouleau à pâtisserie comme une bobine. Vous n’aurez plus qu’à la dérouler sur la tarte et à la couvrir comme une tourte. Vous pouvez ajouter quelques pignons en décoration.
Le dessus de la tourte doit être légèrement percé pour une bonne cuisson. Mais attention, pas à la fourchette : si vous regardez bien les bonnes tourtes de blettes de Nice, elles ont un signe distinctif : des petites encoches semblables à des becs d’oiseaux. Pour réaliser ces encoches, donnez de tout petits coups de ciseaux à votre pâte, par-ci par-là.
Enfournez pendant 35 à 45 minutes. La pâte ne doit pas brunir à la cuisson. Lorsque votre tourte est cuite, laissez-la refroidir puis saupoudrez-la de sucre glace. Découpez-la en parts carrées.
Cette tourte se mange froide et elle est encore meilleure le lendemain, voire le surlendemain, quand les arômes du pastis, du citron, des poires, de l’huile d’olive, du fromage et des blettes se sont parfaitement mêlés.

 Bonne dégustation !

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Un marquis à la dérive sur le net :

Le monde va bien, merci, les LGBT aussi. Il se contente de mourir à petits feux ou à petit feu,...

Fermer