inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Les fous sont partout. Si Halloween m’était comté : Lorsque LMPT et les Agnès chantent avec les islamistes.

Catégories : Actualités LGBT · Homophobie · Humour · Radin Malin · Style de vie

Vous aussi vous avez eu peur ?!? Le sexe et la sensualité, rien de tel pour ”ce” reconforter. Avez vous vu une quelconque différence entre un haineux ou une haineuse de quelque bord que ce soit ? Ce qui les motivent touTEs, c’est bien seulement la haine de l’Autre. De ce qui ne leur ressemble pas. Halloween ou”allo web day” est fait pour elles et eux. Du premier janvier ou 31 décembre, elles et ils font peurs aux petits comme aux grands.

L’amoureux de l’Autre nous dit que ce n’est pas grave. Sohan nous parle de Dorian.

 

 

 

 

Inverti ne connait rien à l’Islam. Pas plus d’ailleurs qu’à toute autre pensée religieuse, politique ou philosophique. Nous ne sommes pas journalistes, paraît il ?!? Pourtant, nous avons lu cela. Et certains chrétiens, athées ou autres feraient bien de s’en inspirer.

Ô humain ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et nous avons fait de vous des peuples et des tribus pour que vous vous entre connaissiez.

Coran, 49/13.

Et bien comté sur nous pour les faire braire !

Le comté est un délicieux fromage né entre Jura, Ain et Savoie. C’est la Franche Comté ou la franche contrée que vous allez rencontrer avec cette idée halloween presque dédicacée contre tous ces personnages qui haïssent les autres. Là, c’est Doubs. Ou alors est ce à celles et ceux qui aiment ?  Bon bref, c’est surtout et avant tout pour rire et être solidaire ! Ah bah oui, c’est exclus aux haineu.SES.x en vrai…
Le but est toujours de faire cela au moindre coût et de se régaler…. Allez sortons nos tabliers, notre plus beau sourire et quelques folies de notre tête en chantant !

Le suave potimarron glisse tout seul et compte son histoire.

Je n’aime pas le potimarron ou citrouille. Pourquoi ? Un souvenir d’enfance qui a sans doute du mal passer. Mais de cette manière, j’avoue… Mon astuce sera de vous proposer de laisser déjà une semaine avant d’effectuer cette recette, se déssecher et durcir dans votre frigo 150g de comté avec sa croute, le tout coupé en dés de plus ou moins 1cm ou en lanières, c’est encore mieux, juste posé sur une assiette à l’air libre. Le mélanger de temps à autres qu’il ne s’agglomère pas. Mais plus il sera sec, plus fort sera son goût !

Les ingrédients pour deux personnes :

300g de potimarron
3 grosses PDT ou 500g
1 gros oignon ou 2 échalottes
2 gousses d’ail
100g de lardons fumés
Huile neutre, sel, poivre
12CàC de noix de muscade rapée
1/3 de baguette fraĉhe
150g de comté désséché
2CaS de crème fraîche épaisse ou 3 CàS de crême de coco
4 chataîgnes ou noix
1/3 de baguette fraĉhe

Mettons nos tabliers et allons y !

D’abord couper son 1/3 de baguette dans sa longueur. Laisser ces 2 moitiés se déssécher à l’air libre une journée durant sur un radiateur ou prêt d’un point de chaleur disposés sur une assiette. Il est possible d’accellerer le processus en les passant au four à 120° sans les faire griller mais, c’est moins réussi comme résultat.
A l’aide d’une “gratounette” en alu brosser les PDT sous un filet d’eau froide. Ne pas les éplucher, malheureux ! C’est dans la peau que se concentre le max de vitamines. Les couper en dés. Réserver. Eplucher le potimarron. Si vous avez les pépins, ne les jeter pas ! Sacrilège ! Grillés dans une poële avec un peu de sel et de poivre, c’est délicieux à l’apéro. Le couper en petits cubes également.
Remplir une casserolle au 2/3 d’eau et faire cuire les PDT et le potimarron. Durant ce temps épluchez 1 gousse d’ail, oignons ou échalotte et les faire blanchir dans une poële avec une huile neutre et les lardons. Les saler et poivrer en fin de process. Les laisser refroidir. 
Réserver 3 louches de votre eau de cuisson à minima lorsque PDT et potimarron sont bien cuits. Juste avant qu’ils rendent l’âme en somme. Verser ou mixer le reste dans la casserolle ou dans un blender en prélevant préalablemeny la moitié de l’eau de cuisson et ajuster en fonction de l’épaisseur de votre futur velouté. Oui. Beaucoup de vaisselle en perspective. Comme toujours, il faut me lire jusqu’à la fin. Ajouter 10cl de vin blanc. Mettre l’ensemble des ingrédients restant sauf noix ou chataignes et la baguette ainsi que la gousse d’ail restante. Votre velouté doit être juste plus légèrement liquide qu’une purée. C’est presque une confiture ou un coulis. 
rincer la poële. inciser les chataîgnes ou préparer les cerneaux de noix. Les faire griller dans la poêle sèche et en les faisant sauter en permanence. Cette opération effectuée, réserver épluchées les chataîgnes ou les cerneaux de noix grillés.
Nos morceaux de pain secs, éplucher la gousse d’ail restante, frotter votre pain avec et le passer au four à 120° qu’il soit doré. Les sortir du four immédiatement car leur cuisson se poursuivra.
Dans votre casserolle, faire réchauffer le velouté, le servir avec cerneaux de noix ou chataîgnes posés délicatement sur le dessus et à côté le pain doré frotté à l’ail à concasser comme le convive le souhaite ! Pour servir mes chataignes, je n’hésite pas, je les dispose avec des baguettes. C’est une astuce comme une autre et c’est presque religieux ou amoureuxx tant c’est délicat.

Mon agneau, tu vas fondre ! TouTEs en selle !

L”ageau n’est pas la viande la moins chère du marché, c’est le moins que l’on puisse dire Il vaut mieux parfois en manger moins mais chanter ses louanges ! C’est très précisement ce que je vous propose. Vous devez fondre de bonheur en la dégustant. Êtes vous prêtEs ?

Ingrédients pour 2 personnes 

450g de selle d’agneau
100g de comté desséché
3 belles branches de thym et de romarin
3 feuilles de laurier
1 gros oignon
3 gousses d’ail
1 noix de beurre demi sel
Huile neutre
Sel, poivre
10cl de vin blanc
Les 3 louches réservées de jus de cuisson de la précédente recette *

4PDT
2 carottes
1 navet boule d’or moyen
Les 2/3 d’un poivron rouge

A vos tabliers, prêtEs ! Partez !

Vous avez demandé à votre boucher de vous découper en tranches épaisses de 2cm votre selle. N;hésitez pas à lui demander l’os qui donnera un goût supplémentaire à votre bouillon.  Et vous, vous l’épluchez. vous gardez le tout, même ce qui n’est pas mangeable mais qui va donner du goût à votre jus de cuisson. Non, chez moi, nous ne jettons rien, tout est utile. Vous verrez la suite ! Votre viande épluchée vous la coupez en morceaux de deux centimètres de côté. Réservez dans une cocotte ou terrine passant au four huilée avec une branche de thym et de romarin que vous avez égrainée sur votre viande. Rehuiler. puis mélanger plusieurs fois. Opération à renouveller en 24h. Car oui, votre viande doit apprendre à se reposer en cette période de confinement.
Durant ce temps, rien ne vous empêche de faire cuire préalablement vos PDT lavées et non épluchées, vos carottes et navet épluchés ainsi que le poivron coupé en cube. Vous gagnerez du temps pour le lendemain. 
cuisiner est un art et surtout une organisation.

 

Le lendemain sur un air de mozart, sortez une heure avant votre viande marinée pour la laisser reposer. Mettre une poële, je préfère le wok,  sur le feu. Faites blanchir vos oignons et ail dans un filet d’huile. Ensuite, versez votre viande pour la saisir de tous bords. Pas plus de 5 minutes au total et en remuant en permanence. Reverser le tout dans la cocotte ou terrine. Je préfère la 2de option.. Ne rincez pas la poële ou woK.  Direct remettez la sur le feu ajoutez vos légumes cuits 5 minutes également. Versez les autour de votre agneau. Déposez vos branches de thym et romarin, Et l’ensemble de vos autres ingrédients comté exclus. Dont par contre, les fameuses 3 louches réservées d’eau de cuisson de la veille. Et comme toujours, il faut me lire jusqu’au bout !  Par personne, saupoudrez l’ensemble d’1CàS de sucre en poudre. Perso, j’y ajoute une CàS de sirop d’érable d’autres de miel… Mais le miel noirci contrairement au sirop d’érable !Complétez votre fond de sauce par une eau tiède jusqu’à ce que l’ensemble  soit recouvert intégralement.
Recouvrir le plat d’un papier d’alu. Et enfourner pour 2h à 150°. A titre personnel, je préfère mettreles légumes uniquement après 1h15 de cuisson.
30m avant la fin de cuisson, je ressors le plat. Je me réserve 1 louche de jus de cuisson pour 2 et je dilue dedans mon comté. Au besoin, je le remets un peu sur le feu juste avant de servir. Et j’y ajoute une cuillère à café de cacao amer. Oui, il faut me lire jusqu’au bout pour avoir toutes mes astuces !
Surtout, je mets les assiettes “au chaud” dans le four pour que l’ensemble soit et reste bien chaud. 
Pour le dressage, je commence par la sauce, puis, je prépartis viande et légumes en fonction de l’humeur du moment. Pourquoi ne pas ajouter un peu de persil frais cisellé si vous en avez.
Et réservez l’ensemble de votre jus de cuisson, je reviens très très vite pour une nouvelle apotéose du palais, palet, pas laid ! Oh ! je ne sais plus ! 

Voilà, les haineuses ou haineux peuvent bien nous attaquer. Nous nous allons déguster de jolis plats, tout simplement, en soralité ou fraternité ! Et en musique grâce à des personnes merveilleuses !

N’oubliez pas nos, voss amiEs de La fondation Le Refuge ou nos soeurs et frères d’Urgence Humophobie ou lescosmonautes de “Laisser parler les gens.”. Viser les étoiles pour attérir sur la lune.
Nous avons toutes et tous besoin les uns des autres.

Liens utiles :

https://m.facebook.com/LPLGofficiehttps://m.facebook.com/LPLGofficiel/

https://www.urgencehomophobie.com

Fondation Le Refuge : Protéger les jeunes LGBT+

Ce sujet vous a plu ? Retrouvez d'autres articles dans les catégories suivantes : Actualités LGBT · Homophobie · Humour · Radin Malin · Style de vie

.

Par publié le 01 novembre 2020

Twitter : @MarkBach5

Donnez votre avis !

Read previous post:
Samuel Paty s’est tu, ”Laissez parler les gens !” prend la parole.

Rencontre avec Gaëlle co présidente et co fondatrice de cette association qui intervient des écoles aux lycées pour prévenir contre...

Close